Le commissariat de police de Ninove.
Plein écran
Le commissariat de police de Ninove. © Claudia Van den Houte

Accusée d’avoir refusé de prendre la plainte d’une jeune femme victime d'une attaque raciste, la police de Ninove réagit

La police de Ninove a répondu mardi à un article du journal Le Soir dans lequel une jeune femme affirme avoir été insultée puis agressée dans cette ville de Flandre orientale parce qu'elle portait un foulard. Lorsqu'elle a voulu porter plainte auprès de la police, elle aurait été refoulée. Elle a ensuite déposé plainte à Bruxelles.

  1. La police de Ninove refuse de prendre la plainte d’une jeune femme victime d'une attaque raciste

    La police de Ninove refuse de prendre la plainte d’une jeune femme victime d'une attaque raciste

    Nisrine, une jeune Bruxelloise de 19 ans, a été victime d'une attaque raciste le vendredi 11 juin sur le parking du magasin où elle travaille, à Ninove. Un homme l'a insultée, lui a craché au visage et l'a renversée avec sa voiture parce qu’elle portait le voile islamique, raconte la jeune femme au Soir. Elle affirme que la police de Ninove n’a pas voulu prendre sa plainte. C’est la police bruxelloise qui a finalement accédé à leur demande.
  1. La jeune Imane est décédée après un mauvais diagnostic: l’hôpital et les médecins acquittés

    La jeune Imane est décédée après un mauvais diagnostic: l’hôpital et les médecins acquittés

    Le tribunal correctionnel de Bruxelles a acquitté mi-juin les cliniques universitaires Saint-Luc, le Centre médical Maritime ainsi que deux médecins poursuivis pour homicide involontaire par défaut de prévoyance ou de précaution en raison de mauvais diagnostics en cause dans le décès d’une jeune fille de 14 ans le 15 juin 2011, selon une information publiée mardi par le quotidien La Dernière Heure. Contactées en réaction, les cliniques universitaires Saint-Luc se refusent à tout commentaire sur cette affaire. Imane J. est décédée des suites d’une péritonite aiguë. Les parents envisagent d’interjeter appel, toujours d’après la DH.