Plein écran
Des chauffeurs de taxis manifestaient devant le dépôt de la Stib à Haren ce jeudi matin. © Twitter @ikazban

Accusée de faire de la publicité pour Uber, la Stib dément

La Stib a démenti faire de la publicité pour Uber, ce dont l'accusent certains chauffeurs de taxis. 

Jeudi matin à 06h00, ils étaient une quarantaine de ces chauffeurs à manifester devant le dépôt de la société des transports en commun bruxellois, à Haren, pour dénoncer le fait que la Stib a mis en avant la plateforme de transport américaine Uber lors de la présentation de son rapport d'activité 2018. Par ailleurs, la police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles a indiqué à Belga que la manifestation s'était terminée vers 08h15, sans incident particulier à signaler.

"La Stib n'a jamais fait la promo de qui que ce soit. Ce slide (présenté dans son rapport d'activités 2018, NDLR) montre simplement l'ensemble des acteurs de mobilité présents à Bruxelles, sans se prononcer sur leurs services ou leur légitimité, et ce dans un contexte de mobilité alternative à la voiture individuelle", a déclaré la Stib. 

“Les seuls partenaires possibles sont les taxis bruxellois”

Le vice-président de la société de transports en commun bruxelloise, Lofti Mostefa, a également réagi à titre personnel. "J'ai été interpellé par plusieurs personnes sur la possibilité d'un partenariat de la Stib avec Uber. Je ne cautionne aucunement cette initiative qui est contraire au projet de société que je défends. Pour moi, les seuls partenaires possibles dans les transports de personnes sont les taxis bruxellois", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux également.

Jeudi matin vers 06h00, une quarantaine de chauffeurs de taxis ont manifesté devant le dépôt de la Stib à Haren. Ceux-ci reprochent à la société de transport en commun bruxelloise d'avoir "fait la publicité d'Uber" lors de la présentation de son rapport d'activité 2018, mercredi.

"Lors de sa présentation, le CEO a évoqué l'ensemble des solutions de mobilité à Bruxelles", a expliqué à Belga Françoise Ledune, porte-parole de la Stib.