Dans sa démarche, Adrien (à gauche) reçoit notamment l'aide Martin Frédéric.
Plein écran
Dans sa démarche, Adrien (à gauche) reçoit notamment l'aide Martin Frédéric. © D.R.

Adrien, 16 ans, à propos du mal-être des jeunes: “Nous voulons être compris et entendus”

Écoles, activités sportives, ludiques ou culturelles, plus rien n’est pareil pour les étudiants depuis mars 2020. À l’âge de tous les possibles, ces adolescents et adultes en devenir sont contraints de mettre leur vie sociale entre parenthèses, et ils sont à bout, à l’instar d’Adrien, auteur d’une lettre ouverte intitulée “Génération en détresse”: “Aujourd’hui, mes rêves s’échappent. Et je les regarde s’envoler, impuissant.”

  1. Victoria, étudiante de 18 ans, parle de la souffrance de sa génération: “Nous sommes prêts à respecter vos mesures, mais permettez-nous de revivre”

    Victoria, étudiante de 18 ans, parle de la souffrance de sa génération: “Nous sommes prêts à respecter vos mesures, mais permettez-nous de revivre”

    Victoria, étudiante de 18 ans à l’ULB, a partagé un véritable appel à l’aide sur Facebook. Dans une lettre ouverte, elle évoque l’impact psychologique des cours à distance et redoute un nouveau confinement. “J’évite de parler de dépression et de suicides, mais s’il faut encore confiner, limiter les contacts et rajouter des mesures, vous devez vous y attendre”, écrit-elle.
  2. La jeunesse, victime collatérale de la Covid-19: “Sacrifier sa vie à 20 ou à 50 ans, ce n’est pas la même chose”
    Témoignages

    La jeunesse, victime collatéra­le de la Covid-19: “Sacrifier sa vie à 20 ou à 50 ans, ce n’est pas la même chose”

    Solitude, frustration et manque de considération. Ce sont les sentiments qui ressortent des témoignages de trois jeunes Belges que nous avons recueillis. L’année qui vient de s’écouler fut particulière pour chacun d’entre nous, peut-être encore plus pour nos étudiants qui ont dû s’adapter à de nouvelles organisations, mais aussi se construire tout en faisant une croix sur leur vie sociale.
  3. Alternative à la brique? Voici vos options et leur prix
    Livios

    Alternati­ve à la brique? Voici vos options et leur prix

    Vous rêvez d’autre chose que d’une façade en briques? Faites connaissance avec les parements légers. Ils conféreront un aspect unique à votre maison et vous permettront simultanément d’intégrer une épaisse couche d’isolation. Une combinaison parfaite, en rénovation comme en nouvelle construction. Le site de construction Livios donne un aperçu des matériaux qui se prêtent parfaitement à l’exercice.
  1. Rentabiliser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes
    Economie

    Rentabili­ser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes

    Maintenant que les taux d’épargne sont bas en permanence, les investissements dans les actions ou fonds qui paient un dividende (élevé), deviennent de plus en plus populaires. Si les résultats d’entreprise sont favorables, les investisseurs perçoivent de l’argent sur base annuelle via ce dividende, sans devoir vendre leurs actions. Il y a 2 options pour investir dans des actions et des fonds d’investissement qui paient des dividendes: le rendement élevé des dividendes et la forte croissance des dividendes. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la différence.