Le roi Albert II et Delphine Boël.
Plein écran
Le roi Albert II et Delphine Boël. © EPA

Affaire Delphine: le roi Albert II prend acte avec une “très grande sérénité” du rejet de son pourvoi

Mise à jourLa Cour de cassation a prononcé en audience publique, vendredi après-midi peu après 14h00, le rejet du pourvoi introduit par le roi Albert II contre deux arrêts de la cour d’appel de Bruxelles, principalement celui du 25 octobre 2018 qui établit que Jacques Boël n’est pas le père légal de Delphine Boël et qui lui a ordonné de se soumettre à un test ADN. Le roi Albert II prend acte avec sérénité du rejet de son pourvoi,  a indiqué son avocat Alain Berenboom.