Illustration.
Plein écran
Illustration. © AP

Affaire Mawda: demande de réouverture des débats dans le dossier des passeurs présumés

Le tribunal correctionnel de Liège n'a pu prononcer, mercredi, son jugement dans le dossier des six présumés trafiquants d'êtres humains, qui avaient notamment été impliqués le 17 mai 2018 dans la course-poursuite lors de laquelle la petite Mawda avait été tuée sur l'autoroute E42. Le tribunal de Liège a été confronté à une demande de réouverture des débats après le jugement prononcé à Mons.

  1. Affaire Mawda: le chauffeur de la camionnette condamné à quatre ans de prison ferme, un an avec sursis pour le policier

    Affaire Mawda: le chauffeur de la camionnet­te condamné à quatre ans de prison ferme, un an avec sursis pour le policier

    Le tribunal correctionnel de Mons a rendu vendredi son jugement dans l’affaire Mawda. Jargew D., le chauffeur de la camionnette transportant les migrants, a été condamné à une peine de quatre ans de prison ferme, en état de récidive, pour une entrave méchante à la circulation et une rébellion armée. Rasol D.A., considéré à tort comme le convoyeur par le ministère public, a été acquitté.
  1. Procès Mawda: “On a assisté à la théâtralité de l'impunité"

    Procès Mawda: “On a assisté à la théâtralité de l'impunité"

    Le procès de l'affaire Mawda a repris jeudi matin devant la sixième chambre correctionnelle du tribunal du Hainaut, division de Mons, avec les répliques à la plaidoirie de Me Kennes. L'avocat avait plaidé l'acquittement du policier poursuivi pour l'homicide involontaire de la petite Mawda, commis la nuit du 16 au 17 mai 2018 lors d'une course-poursuite entre la police et un véhicule transportant des migrants.
  2. Manifestation contre la “justice de classe” à Bruxelles: 11 plaintes au Comité P, une enquête interne ouverte

    Manifesta­ti­on contre la “justice de classe” à Bruxelles: 11 plaintes au Comité P, une enquête interne ouverte

    Le chef de zone de la police Bruxelles-Capitale/Ixelles a ordonné une enquête interne préalable en lien avec les violences policières dénoncées en marge de la manifestation de dimanche dernier contre la justice de classe, a indiqué vendredi le porte-parole de la police locale Olivier Slosse. Il précise qu'aucune plainte en rapport n'a pour le moment été signalée comme déposée dans les commissariats du territoire. Le Comité P enregistre pour sa part 11 plaintes jusqu'à présent, communique la porte-parole du Comité permanent de contrôle des services de police Nancy Van Barel.
  1. Ce chien est devenu célèbre pour une raison surprenante
    Play

    Ce chien est devenu célèbre pour une raison surprenan­te

    12 avril
  2. “Safe Sex Forever”: Jean Paul Gaultier dévoile une paire de chaussettes pour le Sidaction
    Play

    “Safe Sex Forever”: Jean Paul Gaultier dévoile une paire de chausset­tes pour le Sidaction

    12 avril