DR.
Plein écran
© DR.

Affaire Sky ECC: trois suspects citent le ministre Van Quickenborne en justice

Trois prévenus dans d'importants dossiers de drogues ouverts à la suite du démantèlement du service de messagerie crypté Sky ECC ont cité en référé le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne. Leurs avocats exigent d'avoir accès au dossier, rapporte vendredi la Gazet van Antwerpen.

  1. “Extension de Liège Airport, qu’en pense le GIEC?”: des militants ont interpellé les ministres wallons

    “Extension de Liège Airport, qu’en pense le GIEC?”: des militants ont interpellé les ministres wallons

    Le gouvernement wallon devra bientôt se prononcer sur les nombreux recours introduits contre le nouveau permis d’exploitation accordé à l’extension de l’aéroport de Liège. À cette occasion, une vingtaine de militants du collectif “Stop Alibaba & Co” s’est rendu à l’Élysette, ce jeudi 8 décembre, pour interpeller les ministres sur cet épineux dossier. Ils ont symboliquement remis un résumé du rapport du GIEC aux ministres Tellier et Borsus.
  2. Vincent Van Quickenborne depuis sa résidence sécurisée: “Cela ne me détournera pas des réformes que nous menons”
    Play

    Vincent Van Quickenbor­ne depuis sa résidence sécurisée: “Cela ne me détournera pas des réformes que nous menons”

    Le domicile du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open VLD) à Courtrai est à nouveau sous haute surveillance par la police locale et fédérale. Ce fut déjà le cas à la fin du mois de septembre, lorsque la police avait eu vent d’un projet d’enlèvement du ministre. La raison serait une nouvelle menace contre Van Quickenborne. Dans une vidéo publiée sur Instagram, Van Quickenborne affirme que lui et sa famille se portent bien. “Nous y sommes un peu habitués maintenant, mais cela ne rend pas les choses faciles pour autant”, a-t-il déclaré.