Alain Maron, le ministre bruxellois de la Santé.
Plein écran
Alain Maron, le ministre bruxellois de la Santé. © Photo News

Alain Maron sous le feu des critiques: “Sa position est devenue intenable”

Alain Maron, le ministre bruxellois de la Santé (Ecolo), est sous le feu des critiques alors que le taux de vaccination est à la traîne à Bruxelles, en comparaison avec les deux autres régions. Certains lui reprochent une mauvaise communication sur le sujet, d’autres de ne pas suffisamment prendre ses responsabilités, voire de se cacher. Une chose est sûre, la position du ministre écologiste au sein de l'exécutif bruxellois est plus affaiblie que jamais.

  1. Nouvel arrêt de travail sur le site d'ArcelorMittal à Gand

    Nouvel arrêt de travail sur le site d'Arcelor­Mit­tal à Gand

    Une nouvelle action de grève a été menée jeudi matin par les travailleurs du site d'ArcelorMittal à Gand, ont confirmé plusieurs sources syndicales. Mercredi matin, quelques centaines d'ouvriers ne s'étaient déjà pas rendus au travail. Ils demandent une compensation pour leur disponibilité durant la crise sanitaire, les risques que cette dernière a entraînés ainsi qu'une amélioration des conditions de travail.
  2. Vaccination à la traîne, la faute au gouvernement bruxellois?

    Vaccinati­on à la traîne, la faute au gouverne­ment bruxellois?

    Les assouplissements sur pause, les critiques sur play. L'annonce de Rudi Vervoort de postposer les allègements sanitaires en raison d’un taux de vaccination trop peu élevé a renforcé les reproches et griefs envers le gouvernement bruxellois, pointé comme le mauvais élève au niveau national. À juste titre? Quelle est sa réelle part de responsabilité? La majorité régionale est-elle fragilisée et peut-elle être menacée à terme si le processus vaccinal ne montre pas de signes encourageants dans les prochaines semaines? Pascal Delwit, politologue à l’ULB considère les “critiques légitimes”, mais juge peu probable une chute du gouvernement. Entretien.