Plein écran
Liesbeth Homans. © BELGA

Alerte à la bombe au parlement flamand: Liesbeth Homans veut s'entretenir avec le procureur

Liesbeth Homans, présidente du parlement flamand, a encore répété mercredi, au micro de Radio 1 (VRT), que l'alerte à la bombe qui a forcé l'évacuation du bâtiment mardi n'était pas l'œuvre d'un plaisantin. "C'était sérieux", assure-t-elle, ajoutant qu'elle compte s'entretenir avec le procureur sur ce qui est envisageable pour éviter ce genre de mauvaises surprises.

"On ne veut pas recevoir ce genre d'appels téléphoniques chaque semaine", ajoute-t-elle dans l'émission De Ochtend. 

L'appel, en anglais, avait mené à l'évacuation du parlement flamand en début d'après-midi mardi. La police, avec des chiens détecteurs d'explosifs, a ensuite fouillé le bâtiment, mais n'a rien trouvé de suspect. 

Les services du parlement ont rapidement indiqué envisager un lien possible avec un évènement qui était programmé dans l'après-midi, à l'occasion des 40 ans de l'Institut kurde de Bruxelles.