Alerte à la bombe levée au commissariat de Bruxelles

Mise à jourL'alerte à la bombe au commissariat central de Bruxelles, situé derrière la Grand-place, a été levée vers 19 h 00 samedi, a annoncé en début de soirée la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles (Bruxelles, Laeken, Haren, Neder-over-Heembeek et Ixelles) Ilse Van de keere.

Plein écran
© photo_news

Une personne a appelé la centrale de police vers 15 h 02 samedi et a menacé de faire exploser le commissariat central de la zone de Bruxelles-Ixelles. 

Un périmètre de sécurité a en conséquence été déployé sur la rue du Marché au Charbon, entre les rues du Midi et des Pierres. 

Une surveillance renforcée a été mise en place au commissariat. 

Le personnel est resté actif à l'intérieur des locaux. Le commissariat est également resté accessible aux personnes souhaitant s'y rendre. Elles étaient cependant fouillées à leur arrivée.

Une enquête est en cours pour identifier l'auteur de l'appel.

  1. Un dealer belge risque l’exécution en Thaïlande: “Ici, il aurait à peine eu une amende”

    Un dealer belge risque l’exécution en Thaïlande: “Ici, il aurait à peine eu une amende”

    Danny V.D.V., un Belge de 57 ans, risque une lourde peine d’emprisonnement voire même la peine de mort pour avoir dealé de la cocaïne en Thaïlande, où il est installé depuis longtemps. La famille et les amis du Belge s’inquiètent: “Une exécution? Allez, franchement! Ici, un dealer reçoit une amende, ou peut-être un bracelet électronique, quand même pas une injection létale!”.