Plein écran
© EPA

Alexander De Croo table sur un déconfinement “en avril et mai”

Le Premier ministre Alexander De Croo a défendu ce mardi matin sur La Première sa conférence de presse extraordinaire, encadrée de scientifiques, malgré les critiques émanant entre autres de partenaires de coalition. 

  1. Quatre scénarios de déconfinement ont été présentés: “Nous approchons le point où le risque d’une 3e vague diminue, ce n'est plus très loin”
    mise à jour

    Quatre scénarios de déconfine­ment ont été présentés: “Nous approchons le point où le risque d’une 3e vague diminue, ce n'est plus très loin”

    Accompagné du virologue Steven Van Gucht et de l’épidémiologiste Yves Van Laethem, les deux porte-parole interfédéraux Covid-19, le Premier ministre Alexander De Croo a donné une conférence de presse surprise ce lundi. “Le moment où le risque d’une troisième vague diminuera fortement en Belgique n’est pas “demain ou la semaine prochaine” mais “il n’est plus très loin”, a déclaré lundi le Premier ministre. Lors de celle-ci, quatre scénarios basés sur des modélisations mathématiques des universités d’Anvers et d’Hasselt sur l’évolution des hospitalisations dans le pays en fonction du moment des assouplissements et de la contagiosité des variants ont été présentés. L’une des conclusions est qu’il faudra surveiller l’évolution des variants dans les trois à quatre prochaines semaines.
  2. Proximus évalue l'impact de la Covid à 49 millions d'euros

    Proximus évalue l'impact de la Covid à 49 millions d'euros

    Proximus a bien résisté à la crise du coronavirus, grâce à une bonne dynamique commerciale pour ses principaux produits et à une solide maîtrise des coûts, indique vendredi l'opérateur dans ses résultats financiers annuels. Le groupe évalue l'impact du Covid à 49 millions d'euros. Pour continuer à maîtriser rigoureusement ses coûts, l'entreprise élabore d'ailleurs un nouveau programme visant à réaliser une économie brute totale d'environ 400 millions d'euros d'ici 2025.
  3. Pourra-t-on se réunir à huit au lieu de quatre à l’extérieur? Le gouvernement n’est pas contre

    Pour­ra-t-on se réunir à huit au lieu de quatre à l’extérieur? Le gouverne­ment n’est pas contre

    Vous l’avez peut-être lu sur notre site hier, le déconfinement n’est pas prévu lors du prochain comité de concertation ce vendredi. Néanmoins, cela n’exclut pas l’un ou l’autre assouplissement. Petra De Sutter, vice-Première ministre, propose d’autoriser les rassemblements en plein air à huit au lieu de quatre. Une proposition qui peut compter sur un large soutien au sein du gouvernement. Le Comité de concertation pourrait l’autoriser dès vendredi, selon Het Laatste Nieuws.
  1. Les mesures belges sont-elles strictes? Cet outil compare tous les pays

    Les mesures belges sont-el­les strictes? Cet outil compare tous les pays

    Chaque pays a sa propre approche pour combattre le coronavirus. L’université d’Oxford a développé un outil qui évalue la sévérité des mesures pays par pays. Il montre que la Belgique a eu des mesures plus souples que ses voisins, la France, les Pays-Bas et l’Allemagne, au cours du mois dernier. Lors de la conférence de presse surprise du Premier ministre Alexander De Croo, les virologues Yves Van Laethem et Steven Van Gucht n’ont pas manqué de faire référence à ces résultats.
  2. Alexander De Croo sur le déconfinement: “Il n'est pas pour demain, mais on le voit à l'horizon”

    Alexander De Croo sur le déconfine­ment: “Il n'est pas pour demain, mais on le voit à l'horizon”

    Lors d’une conférence de presse surprise ce lundi, le Premier ministre Alexander De Croo a laissé entendre qu’un assouplissement des mesures n’était pas prévu lors du prochain comité de concertation ce vendredi. Invité sur le plateau de RTL, il a affirmé qu’il fallait “rester prudent en mars”, avant d’envisager un déconfinement à “l’horizon avril ou mai”.
  3. La veuve d’un fondateur de Sharia4Belgium perd sa nationalité belge et écope de cinq ans de prison

    La veuve d’un fondateur de Sharia4Belgium perd sa nationa­lité belge et écope de cinq ans de prison

    Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné Faiza H., veuve du fondateur de Sharia4Belgium Feisal Yamoun, à cinq ans de prison vendredi. La prévenue avait rejoint son époux en Syrie en 2013 et intégré les rangs du Conseil consultatif des moudjahidines, affilié à Al-Qaïda. Après la mort de son compagnon, elle s’était remariée avec un autre combattant, affilié à l’organisation Jabhat Al-Nusra, avec qui elle serait actuellement dans le nord-ouest de la Syrie.
  1. Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque
    Play

    Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque

    27 février
  2. «Luca», le nouveau film d'animation Pixar
    Play

    «Luca», le nouveau film d'animati­on Pixar

    27 février