Plein écran
© belga

"Alexandre m'a dit que Valentin nageait avec les poissons"

Video"Je m'en voudrai toute ma vie. C'est ridicule de se battre contre un cancer et puis foutre sa vie en l'air après", a déclaré mercredi lors de son interrogatoire Loïck Masson, l'un des cinq accusés au procès de l'assassinat de Valentin Vermeesch. Le jeune homme a reconnu quelques coups mais a principalement chargé Alexandre Hart et les autres, qu'il considère comme "des monstres".

Loïck Masson, qui habitait dans le même immeuble que Belinda Donnay, travaillait sur sa moto lorsque le groupe est arrivé. Il est monté à plusieurs reprises. Killian Wilmet, autre accusé, était aussi descendu pour lui montrer les vidéos de Valentin qui se masturbait et s'introduisait une bouteille dans l'anus.

Deux coups de poing
L'accusé reconnaît avoir donné en début de soirée deux coups de poing à Valentin parce qu'il avait regardé sa copine. Selon lui, le groupe s'amusait. "Ah ça pour rire, oui!", a-t-il relaté mercredi. "Moi je regardais, en souriant un peu mais pas en rigolant."

Fricadelle pourrie
Il a assisté notamment au faux contrôle de police, la scène de coups à la barrière, au fait que, selon lui, Belinda a contraint la victime à manger une fricadelle pourrie, trempée ensuite dans la cendre par Alexandre ainsi qu'au moment où Valentin a été balancé au-dessus de l'eau pour lui faire peur. "Belinda implorait Alexandre d'arrêter et il a arrêté. Valentin disait qu'il voulait rentrer chez lui, il suppliait", admet Loïck Masson.

"Scènes barbares"
Ce dernier évoque des "scènes barbares". "Dorian lui brûlait le sexe et moi, Belinda et Alexandre m'ont demandé de le brûler à la joue pour vérifier son état de conscience. Il a réagi en disant 'aïe'. Je lui ai remis deux gifles car Lisa (sa copine, NDLR) m'avait dit qu'il lui avait touché les fesses", a-t-il raconté mercredi. "On l'a tous insulté. Après ça, je ne l'ai plus touché."

"Valentin nage avec les poissons"
Selon lui, Belinda et Alexandre soutenaient Valentin et l'ont tiré vers la Meuse. Quand Alexandre est revenu, il a dit à Loïck que "Valentin nageait avec les poissons". "Je ne pouvais pas y croire. (...) Maintenant, j'ai la preuve qu'il a bien commis son acte. J'en suis encore choqué."

"Je voulais le ramener chez lui"
Il nie formellement avoir proposé de jeter Valentin à l'eau, comme l'a précédemment prétendu Dorian Daniels. "Moi, je voulais le ramener chez lui. Dorian voulait l'attacher à un poteau. Killian, il s'en foutait, Alexandre voulait s'en débarrasser mais je n'ai pas pensé qu'il voulait le tuer."

Menaces
En rentrant, Belinda aurait dit: "Le prochain qui balance, on fera tout pour lui faire payer". L'accusé dit qu'il s'est senti piégé. Dans une lettre à sa famille, écrite depuis la prison, il décrit aussi ses co-accusés comme "quatre bourreaux, des monstres". Loïck Masson dit encore qu'il "n'a tué personne". "Ce n'est pas moi qui ai commis l'acte."

Mensonges
S'il a dans un premier temps déclaré qu'il n'était pas présent lors de la mise à mort de Valentin, il avoue aujourd'hui qu'il a menti. "J'avais trop honte de moi. Je dois assumer mes actes. J'ai reconnu après que j'avais suivi, mais pas pour voler la vie de quelqu'un. Je me suis battu pour la vie, ce n'est pas pour retirer la vie de quelqu'un que je connais à peine."

Plein écran
© belga