Plein écran
Alda Greoli, ministre wallonne de l'Action sociale. © belga

Allocations familiales: une compensation de 10 euros pour les familles préjudiciées

VideoLes 120.000 familles touchées par un retard de paiement de leurs allocations familiales recevront automatiquement, chacune, un montant de 10 euros, a annoncé lundi midi Françoise Abad Gonzalez, la directrice générale de Famiwal, la caisse publique wallonne d'allocations familiales.

"Nous avons entendu l'appel de la ministre régionale en charge du dossier, Alda Greoli, que nous avons rencontrée ce lundi matin. Avec son accord, nous prenons l'initiative de faire un geste vis-à-vis des familles concernées et de leur verser 10 euros", soit un total de 1,2 million d'euros entièrement financé par Famiwal, a-t-elle précisé.

"C'est un geste symbolique mais concret que nous voulons faire vis-à-vis de ces familles car nous savons que c'est important. Certaines d'entre elles attendaient 800 euros avant le week-end", a ajouté la directrice générale selon qui, par ailleurs, tous les montants dus ont désormais été versés.

Famiwal et Belfius se renvoient la responsabilité du couac
"Les bonnes nouvelles sont arrivées ce lundi matin: les paiements ont été effectués sur les comptes bancaires autres que ceux de Belfius", a encore indiqué Françoise Abad Gonzalez en répétant que "l'erreur est à chercher du côté de la banque" alors que cette dernière affirme le contraire.

Selon Belfius, en effet, Famiwal "n'a pas correctement rempli les fichiers de paiement, malgré les instructions transmises et répétées à plusieurs reprises, aussi bien oralement que par écrit, et les réunions tenues entre les deux acteurs entre le 8 août 2018 et le 4 février 2019".

Une rencontre avec Belfius prévue cette semaine
"Nous regrettons ce qu'il s'est passé mais nos fichiers de paiement ont été validés le 4 février et transmis à Belfius dans les temps afin que l'argent soit versé le 8 février. Nous ne pouvons pas faire plus que ce qui nous a été demandé", a de son côté assuré Philippe Charlier, le président du comité de gestion de la caisse d'allocations.

"Notre métier, c'est de payer en temps et en heure les 170.000 familles affiliées à notre caisse, dont 30% ont un compte en banque chez Belfius. Nous mettrons tout en oeuvre, avec la banque, pour que cela ne se reproduise plus", a encore souligné Françoise Abad Gonzalez. Une rencontre avec le responsable de Belfius pour la Wallonie est notamment prévue cette semaine de même qu'une réunion du comité de gestion de Famiwal.

Centre d'appel d'urgence
Enfin, un centre d'appel d'urgence restera actif jusqu'à minuit ce lundi et le numéro gratuit 0800 13 008 est toujours accessible. "Les allocations familiales sont une matière complexe. Il y a quasiment autant de montants différents versés que de familles. Dans chaque train de paiements, on court donc le risque que l'un ou l'autre montant ne soit pas exact. Ce sont des cas isolés mais nous invitons les familles concernées à nous contacter", a conclu la directrice générale de la caisse régionale.

  1. Combien une vie vaut-elle? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceutiques”

    Combien une vie vaut-el­le? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceu­ti­ques”

    Le cas de la petite Pia, pour laquelle les parents ont dû lancer une vaste campagne de dons par SMS, dévoile le pouvoir quasi absolu des firmes pharmaceutiques quant au tarif fixé pour les formules qu’elles commercialisent. Les centaines de milliers d’euros, voire les millions demandés donnent le vertige et poussent des patients désespérés à faire appel à la générosité du public car les gouvernements rechignent à payer la note. “Nous devons d’urgence poser des limites à l’industrie pharmaceutique car sinon, où les firmes s’arrêteront-elles?”.
  2. Catastrophe ferroviaire de Buizingen: la SNCB plaide l’acquittement
    Play
    Mise à jour

    Catastrop­he ferroviai­re de Buizingen: la SNCB plaide l’acquittement

    Les conseils de la SNCB ont plaidé l’acquittement de la compagnie de chemin de fer en tant que personne morale, mercredi, devant le tribunal de police de Bruxelles, après avoir tout d’abord soutenu que le conducteur de train devait également être innocenté. La SNCB, Infrabel et un conducteur de train sont prévenus pour avoir commis des fautes ayant conduit à la catastrophe ferroviaire de Buizingen, survenue le 15 février 2010.
  3. Attentat au Musée juif de Belgique: le pourvoi en cassation de Nacer Bendrer est rejeté

    Attentat au Musée juif de Belgique: le pourvoi en cassation de Nacer Bendrer est rejeté

    La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi interjeté par Nacer Bendrer contre l’arrêt de la cour d’assises de Bruxelles qui l’avait condamné, en mars dernier, à 15 ans de prison dans le procès de l’attentat au Musée juif de Belgique. Sa condamnation est donc désormais définitive, comme celle de Mehdi Nemmouche, condamné à la réclusion à perpétuité mais qui n’avait pas introduit un tel pourvoi.