Plein écran
© Photo News

Après 6 ans d’abstinence, l’alcool à nouveau autorisé à la police

Des boissons alcoolisées peuvent à nouveau être servies dans les rangs de la police fédérale, après six ans d'abstinence absolue, a décrété le nouveau commissaire général Marc De Mesmaeker, rapportent Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg samedi.

M. De Mesmaeker a fait part de sa décision dans une note interne: "L'interdiction totale est néfaste pour la cohésion sociale", justifie-t-il. "Beaucoup de bonnes initiatives caractéristiques de la culture de la police fédérale ont disparu". 

Avec modération 

Avec la nouvelle mesure, le commissaire général espère offrir à son personnel l'opportunité de "célébrer des moments importants dans une carrière ou un service". "Bien entendu de manière décente", précise la note.

La levée de l'interdiction ne porte que sur les boissons peu alcoolisées. Les alcools forts restent interdits. La consommation d'alcool durant le service reste aussi interdite.

La précédente commissaire-générale Catherine De Bolle avait décrété une interdiction totale des boissons alcoolisées entre 2012 et 2018.

  1. Le match des Diables et le concert d’Angèle provoquent d’importants embarras de circulation

    Le match des Diables et le concert d’Angèle provoquent d’importants embarras de circulati­on

    Le trafic était redevenu fluide à Bruxelles mardi peu avant 21h00. En début de soirée, d’importants embarras de circulation avaient été signalés, notamment au niveau du ring qui était à l’arrêt entre Dilbeek et Wemmel, en raison du concert de la chanteuse Angèle au Palais 12 de Brussels Expo où 14.000 personnes étaient attendues et du match de football Belgique-Chypre au stade Roi Baudouin qui devait attirer quelque 40.000 spectateurs, avait indiqué la porte-parole de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de Keere.