Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Mozkito

Après la police, les pompiers et le TEC, Bpost fait un geste pour le personnel soignant carolo

Depuis plusieurs semaines maintenant à 20 heures, les Carolos se réunissent à leurs fenêtres ou à leurs balcons pour applaudir le personnel soignant dans les hôpitaux. Ils souhaitent lui rendre hommage pour son combat quotidien contre le coronavirus. Les services publics de la région ne sont pas non plus en reste.

Les véhicules de Bpost ont klaxonné à n’en plus finir vendredi dernier à 20 heures devant l’Hôpital Civil Marie Curie à Lodelinsart (Charleroi). Le geste de soutien a été particulièrement apprécié par les infirmières. Cinq d’entre elles ont notamment fait des signes de la main depuis l’une des fenêtres de l’établissement. L’une a même levé ses bras en guise de victoire, comme si le coronavirus ne pouvait pas vaincre ce combat collectif.

Réactions

D’ailleurs, les réactions suscitées par la publication de la vidéo sur la page Facebook de l’ISPPC - CHU de Charleroi ne trompent pas. Plusieurs membres du personnel hospitalier ont manifesté leur satisfaction. Stéphanie Bourlart, par exemple: “Je les ai vus arriver. J’aurais aimé les entendre en direct mais après 12 heures de travail en continu, j’ai préféré rejoindre les miens. Merci à tous ceux qui nous encouragent, ça nous fait du bien.” Ou encore Déborah Cassone: “Merciiiiii, j’étais présente et Dieu sait que ça nous a fait un bien fou.”

Ce n’est pas le premier hommage auxquelles elles ont droit de la part d’un service public. Avant celui initié par Bpost, le Transport en Commun (TEC) Charleroi, les pompiers de Marcinelle, les ambulances de la région et la Police de Charleroi avaient fait retentir leurs sirènes. Souvent, devant l’Hôpital Civil Marie Curie ou l’Hôpital André Vésale à Montigny-le-Tilleul. 

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.

  1. Une réponse au plus tard le 3 juin pour les stages sportifs
    Coronavirus

    Une réponse au plus tard le 3 juin pour les stages sportifs

    L'annonce des entités fédérées et du fédéral vendredi, ouvrant la possibilité d'organiser camps scouts, stages et activités récréatives pour enfants et jeunes durant les vacances d'été, a dû soulager de nombreux parents, dans un contexte de déconfinement progressif. Rapidement, des questions se posaient cependant sur les stages et activités purement sportifs, qui ne sont pas couverts par la communication de vendredi. Une décision et une communication à ce sujet devraient intervenir au plus tard le 3 juin, a-t-on appris dimanche.
  1. “Les dos tournés et les kayaks risquent de suivre Sophie Wilmès”

    “Les dos tournés et les kayaks risquent de suivre Sophie Wilmès”

    Des dos tournés et des images qui voyagent. L’action symbolique menée par le personnel soignant du CHU Saint-Pierre le 16 mai dernier a été relayée par de nombreux médias étrangers et a trouvé écho jusqu’au Japon. Une haie de déshonneur susceptible d'écorner l’image de Sophie Wilmès? “Sur la scène internationale cela ne devrait pas avoir d’effet majeur”, considère Sandrine Roginsky, professeure en communication politique à l’UCLouvain. “Mais chez nous, cela risque de la suivre, au même titre que l'épisode des kayaks.”
  2. Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic international de drogue en Flandre orientale

    Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic internatio­nal de drogue en Flandre orientale

    La police judiciaire fédérale (PJF) a indiqué samedi avoir mis la main sur plus de 2 millions d'euros en espèces lors de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête relative à un trafic international de drogue en Flandre orientale. Les forces de l'ordre ont également découvert des bijoux et plus de 130 véhicules. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. Le gang est soupçonné d'avoir importé en Belgique de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud pendant plusieurs années.