Plein écran

Armée: bye-bye Liban et Congo?

Le général Van Caelenberge (chef Ops & Training) a envoyé un fax le 3 mai à l'ONU en signifiant le retrait des forces belges du Liban et du Congo, deux missions -Unifil et Monusco - sous mandat des Nations Unies.

Le document que révèle La DH stipule que la Belgique "a l'intention de retirer son unité de déminage de l'Unifil et le C-130 de la Monusco", respectivement le 31 décembre 2011 et le 30 novembre 2011.
 
D'après le quotidien, le fax a été envoyé à la demande du général Charles-Henri Delcour, le chef de l'armée. Le général aurait pris la décision de mettre fin à ces deux missions sans en référer au ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V) et sans l'aval du gouvernement.
 
"Il n'a jamais été décidé de stopper ces missions", réagit le porte-parole du ministre de la Défense qui parle d'une mesure de précaution. "Le Conseil des ministres avait décidé de prolonger les deux missions jusque fin 2011. Or, pour stopper une mission de l'ONU, il y a un préavis de six mois à respecter. Le fax dit seulement qu'il est possible que la Belgique ne participe plus à ces deux opérations." (belga)

  1. Le CEO de Sibelga: "La transition énergétique va entrer chez tous les Bruxellois”

    Le CEO de Sibelga: "La transition énergéti­que va entrer chez tous les Bruxellois”

    "Nous avons à l'horizon 2050, une vision très ambitieuse pour Bruxelles... Premièrement, nous imaginons que tout le bâti bruxellois sera soit passif, soit à très faible consommation énergétique, ce qui nous impacte directement, puisque 90% des Bruxellois se chauffent au gaz", annonce samedi Marie-Pierre Fauconnier, CEO de Sibelga dans les colonnes du journal L'Echo où elle dévoile son plan de stratégie pour le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d'électricité bruxellois.