“Art au Centre”, le parcours artistique qui redynamise le centre-ville liégeois

ArtDurant trois mois, 23 artistes belges et étrangers exposeront leurs œuvres contemporaines dans des espaces qu'ils ont rarement l’occasion d’exploiter : les cellules commerciales. Un projet né de l’initiative de Liège Centre qui vise à redynamiser le centre-ville tout en mettant en lumière les artistes à même de valoriser Liège.

Plein écran
Illustration. © Photo News

Liège Centre vient d’annoncer le lancement, ce jeudi 3 octobre, du parcours d’art contemporain “Art au Centre”. Une exposition à l’échelle de la ville qui se tiendra jusqu’au 31 décembre, dans l’optique de dynamiser l’ensemble des quartiers du centre-ville. “Liège change, se transforme et s’équipe, un ensemble de forces vives s’attellent au quotidien à rendre la Ville accueillante et surprenante”, a exposé Stéphan Uhoda, président de Liège Centre.  Parmi ces forces, les artistes, qui sont justement mis à l’honneur jusqu’à la fin de l’année.

Plusieurs arrêts sur le parcours, chacun dans des cellules commerciales encore inoccupées. Celles-ci représentent en effet 17% de toutes les surfaces commerciales du centre liégeois. Un chiffre plutôt important, mais Monsieur Uhoda a souligné que les chiffres étaient en recul par rapport à 2018. En mettant en avant un art parfois difficile à appréhender et cloisonné dans les galeries spécialisées,  Liège Centre a la volonté de démocratiser l’art contemporain tout en favorisant le développement économique et commercial grâce à l’accroissement du passage dans des rues parfois délaissées par les promeneurs.

Un projet né au détour d’une rue

Comme le raconte Isabelle Reisenfeld, gestionnaire de Liège Centre, le projet est né après qu’une steward de la ville a repéré une installation artistique de l’ASBL Mouvements Sans Titre. Dans une cellule commerciale vide, justement. “J’ai pris contact avec eux pour leur proposer un véritable parcours artistique dans le centre-ville”, précise-t-elle. Après une première collaboration sous forme de faux panneaux électoraux, le projet du parcours a vu le jour. Mouvements Sans Titre s’occupant des réalisations artistiques et Liège Centre de la recherche des espaces. “Notre objectif était de créer un projet qui animerait l’espace public par des vitrines artistiques éclairées jusqu’à 23". Un projet suivi avec enthousiasme par les agents immobiliers, nous assure-t-elle. Elisabeth Fraipont, échevine du Commerce, a également soutenu l’initiative.

L’édition 2020 déjà annoncée

En tout, 21 lieux accueilleront les artistes, depuis la cellule de l’ancien H&M de l’Ilot Saint-Michel, en passant par Neuvice, la rue du Palais, le passage Lemonier et bien d’autres. Parmi les 23 artistes qui exposeront, certains représentants liégeois, comme Michael Briglio-Nigro ou Xavier Mary, mais aussi étrangers comme le photographe et vidéaste espagnol David Disparos.

La volonté de Liège Centre est de pérenniser le projet et d’en faire un événement incontournable du centre-ville. Le but étant qu’à l’avenir, les propriétaires des cellules vides aient le réflexe de mettre leur vitrine à disposition de ce type de projet. Il est par ailleurs déjà question d’une édition en 2020. Plus d'informations sur les artistes ou le parcours sur le site d’Art au Centre.