Denis Ducarme se prépare à son arrivée à Charleroi.
Plein écran
Denis Ducarme se prépare à son arrivée à Charleroi. © BELGA

Attaqué, Ducarme réplique au PTB sans dédouaner le PS: “Des défenseurs des goulags”

ExclusifDenis Ducarme emménagera début octobre à Charleroi et se présentera sur la liste du Mouvement Réformateur (MR) lors des prochaines élections communales en 2024. Son arrivée ne fait pas que des heureux. En particulier, au Parti du Travail de Belgique (PTB), qui lui reproche notamment des propos tenus en 2015 lors d’un débat télévisé à l’égard d’un demandeur d’emploi. Aujourd’hui, le député fédéral sort du bois pour répondre aux critiques et dénonce des attaques “en dessous sous la ceinture”.

  1. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  2. Le ministre Ducarme est venu faire les soldes à Charleroi: “Aussi pour écouter les critiques”
    Reportage

    Le ministre Ducarme est venu faire les soldes à Charleroi: “Aussi pour écouter les critiques”

    Les soldes ont débuté samedi passé en Belgique. Elles avaient été déplacées du 1er juillet au 1er août à cause de la crise du coronavirus. Pour beaucoup de commerces, elles n’ont pas démarré sur les chapeaux de roue. L’actuel ministre des Indépendants et des Petites et Moyennes Entreprises (PME), Denis Ducarme, est venu en personne dans le centre-ville de Charleroi pour y faire ses emplettes ce mercredi matin.
  3. Affaire Jürgen Conings: le patron du comité R met en cause l'extrême-droite au sein de l'État

    Affaire Jürgen Conings: le patron du comité R met en cause l'extrême-droi­te au sein de l'État

    Le président du comité de suivi des services de renseignement, dit "comité R", Serge Lipszyc, met en cause la volonté de favoriser des mouvements extrémistes, notamment d'extrême-droite, dans certaines strates de l'État. Il n'identifie personne mais, dans un entretien accordé au magazine Wilfried, il s'interroge sur la façon dont le dossier Jürgen Conings a été suivi et se demande si certains n'avaient pas intérêt à ce que le militaire ne soit jamais retrouvé.
  1. Le PTB tire à boulets rouges sur l’arrivée de Ducarme à Charleroi

    Le PTB tire à boulets rouges sur l’arrivée de Ducarme à Charleroi

    Denis Ducarme emménagera début octobre à Charleroi et se présentera sur la liste du Mouvement Réformateur (MR) lors des prochaines élections communales en 2024. L’ancien ministre fédéral des Indépendants, toujours député et poids lourd de son parti, vient renforcer une équipe libérale en difficulté, avec trois axes principaux: les indépendants, la sécurité et le social. “Pour les électeurs, à Charleroi, le scrutin ne peut pas se limiter à un choix entre le PTB et le PS, accompagné de ses petits satellites que sont à l’heure actuelle Écolo et le cdH” s’est-il déjà exclamé. Le Parti du Travail de Belgique (PTB) lui répond déjà.