Plein écran
© photo_news

Attentat au Musée juif: Nemmouche sera présent à l'audience ce lundi

UpdateMehdi Nemmouche comparaîtra bien lundi matin devant la cour d'assises de Bruxelles pour le tirage au sort des jurés, a confirmé l'un de ses conseils, Me Henri Laquay, dimanche soir à l'agence Belga. Mehdi Nemmouche et Nacer Bendrer sont accusés d'être auteurs ou co-auteurs de l'attaque terroriste commise le 24 mai 2014 au Musée juif de Belgique à Bruxelles.

Plein écran
© afp

"Aux dernières nouvelles, notre client sera bien présent lundi matin devant la cour", a indiqué Me Henri Laquay.

La défense de Mehdi Nemmouche s'était montrée plutôt pessimiste quant à la présence de son client pour la suite des débats, à l'issue de l'audience préliminaire du 20 décembre dernier.

En cause, la cour avait décidé de ne pas faire droit à plusieurs de ses demandes, notamment celle d'entendre l'ambassadeur d'Israël et le directeur du service de renseignement extérieur israélien, le Mossad.

Les avocats de Mehdi Nemmouche avaient aussi demandé à ce que la cour renonce à entendre quatre journalistes français comme témoins, mais elle n'y a pas renoncé. Ces journalistes, qui avaient été pris en otage en Syrie en 2013, ont désigné Mehdi Nemmouche comme l'un de leurs geôliers.

Egalement, l'accusé avait demandé que les membres de sa famille ne soient pas cités à comparaître pour témoigner. La cour ne l'a pas non plus suivi sur ce point.

Lundi dès 9h00, la cour d'assises de Bruxelles procédera au tirage au sort des jurés. Les débats débuteront jeudi matin.

Mehdi Nemmouche et Nacer Bendrer, deux Français de respectivement 33 et 30 ans, sont accusés d'être auteurs ou co-auteurs de l'attaque terroriste commise le 24 mai 2014 au Musée juif de Belgique, situé rue des Minimes à Bruxelles, faisant quatre morts.

  1. Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police
    Mise à jour

    Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police

    Un jeune homme de 17 ans est décédé la nuit dernière fauché par une voiture de police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. La victime, qui était en fuite, était poursuivie par une autre patrouille que celle qui l’a renversée. Des éléments viennent cependant contredire la version initiale de la police: les sirènes n’étaient apparemment pas enclenchées et le jeune homme ne “traversait” pas la rue en courant.
  2. Randonneurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Randon­neurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Le couple d’Anversois décédé dimanche dans le Tyrol (Alpes autrichiennes) s’était égaré en s’éloignant du chemin de randonnée emprunté, écrit Het Laatste Nieuws. Une erreur de parcours qui aura conduit les deux personnes âgées à une chute de trente mètres jusqu’au lit d’une rivière. L’octogénaire aurait perdu la vie en essayant de venir en aide à son épouse tombée juste avant lui, selon les secouristes autrichiens.