Nizar Trabelsi en 2004.
Plein écran
Nizar Trabelsi en 2004. © AFP

Attentat manqué à Kleine-Brogel: l'Etat belge accusé de s'asseoir sur la justice

Un courrier de novembre 2019 émanant de l'ambassade belge à Washington affirme qu'un arrêt de la cour d'appel de Bruxelles concernant l'extradition de Nizar Trabelsi ne doit pas être suivi, rapportent mercredi La Libre et la Dernière Heure, mercredi. Selon les avocats de l'individu, déjà condamné pour avoir voulu attaquer la base militaire de Kleine-Brogel, l'Etat belge tente de s'asseoir sur le pouvoir judiciaire.