getty
Plein écran
© getty

“Au moins 650 entreprises belges vulnérables aux pirates informatiques”

Au moins 650 entreprises et organisations gouvernementales belges restent vulnérables aux pirates informatiques en raison de la faille de sécurité dans Microsoft Exchange. C’est ce qu’affirme lundi la société belge de cybersécurité Secutec, après une nouvelle tentative de piratage depuis l’Inde ce week-end. La faille de sécurité, cependant, date déjà du printemps. Secutec appelle toutes les organisations à exécuter les mises à jour logicielles nécessaires.

  1. "La Belgique est la plus grande cible de cyberattaques”

    "La Belgique est la plus grande cible de cyberatta­ques”

    Les entreprises belges constituent une cible privilégiée pour les cyberattaques, selon le rapport annuel "Cyber Readiness" de l'assureur spécialisé Hiscox. L'année dernière, 49% des entreprises belges en ont été victimes, une proportion en baisse par rapport à 2018 (71%) mais toujours supérieure à la moyenne mondiale (39%). Plus d'une entreprise belge sur dix est par ailleurs une "super cible", qui a subi des centaines d'incidents.
  2. Construire ou rénover? 5 conseils pour éviter les vols sur chantier
    Livios

    Construire ou rénover? 5 conseils pour éviter les vols sur chantier

    Vous êtes actuellement en plein projet de construction ou de rénovation (importante)? Dans ce cas, il est fortement recommandé de sécuriser et d’assurer correctement votre chantier. Selon Fédérale Assurance, le montant moyen des dommages en cas de vol de chantier s’élèvent à environ 30.000 euros. De plus, depuis plusieurs années, les assureurs ont vu les vols de chauffe-eau, de chaudières et de nouvelles cuisines grimper en flèche. Les équipements et les outils de construction, en revanche, sont moins prisés. Alors, comment éviter un vol sur votre chantier? Le site de construction Livios vous donne quelques conseils.
  3. Les prêts hypothécaires redeviendront-ils plus chers à partir de l'année prochaine?
    Guide-epargne.be

    Les prêts hypothécai­res rede­viendront-ils plus chers à partir de l'année prochaine?

    Les prêts deviendront-ils plus chers à partir de 2023? En effet, pour les banques, il sera moins intéressant d’accorder des crédits sur base d’une procuration hypothécaire ou d’un mandat hypothécaire flexible. Il se peut donc qu’elles recourent à l’inscription réelle de l’hypothèque ou qu’elles facturent un taux d’intérêt plus élevé. Et les prêts redeviendront-ils plus chers? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.