Plein écran
Archive d’illustration © AFP

Augmenter la vitesse minimale sur les autoroutes ne servira pas à grand-chose

"Augmenter la vitesse minimale sur les autoroutes est une bonne idée, mais cela aura en principe peu d'incidence sur la sécurité routière", a déclaré lundi Stef Willems, porte-parole de Vias. L'institut pour la sécurité routière a réagi au projet de loi proposé par le député Frank Troosters (Vlaams Belang) d'augmenter la vitesse minimale sur les autoroutes de 70 à 80 kilomètres à l'heure et rapporté par Het Nieuwsblad, Gazet Van Antwerpen et Het Belang Van Limburg.

Plein écran
Archive d’illustration © afp

Selon Vias, le danger est présent lorsqu'il y a une grande différence de vitesse sur l'autoroute. Si la vitesse minimale est augmentée, la différence entre la vitesse limite la plus basse et la plus haute est alors réduite, ce qui améliorerait la sécurité routière. "Vous réduisez alors le nombre de dépassements", a déclaré le porte-parole Stef Willems. 

Peu d’impact sur la sécurité routière

Mais le porte-parole souligne que la mesure n’aurait qu’un impact très limité sur la sécurité routière. "Dans la pratique, nous constatons que très peu de personnes conduisent encore à 70 km/h." Cela concernerait également un nombre minimal d'infractions. "Si vous savez que 1,3 million d'amendes sont infligées chaque année, ces 100 amendes (pour conduite sous la vitesse minimale, NDLR) ne représentent pas grand-chose", a ajouté Stef Willems. 

La VAB “n’en voit pas la nécessité”

L'organisation de mobilité flamande VAB soutient également l'idée mais n'en voit pas la nécessité. "Si les règles de circulation sont révisées, comme nous le demandons depuis des années, la mesure pourrait éventuellement être incluse", a déclaré la porte-parole de VAB, Joni Junes.