belga
Plein écran
© belga

"Augmenter les méthodes de screening" pour répérer des islamistes dans l'armée

Le gouvernement doit prendre de nouvelles dispositions légales en vue d'accroître les méthodes de screening permettant de repérer tout "adhérent actif" d'un mouvement extrémiste qui exercerait une fonction directement liée à la sécurité du pays, affirme mercredi Denis Ducarme, vice-président de la Commission Défense et membre de la Commission Intérieur à la Chambre.

  1. À l’origine de #LouvainLePorc, “La Meute” fait le point sur son combat: “Nous voulons éradiquer la culture du viol”
    Interview

    À l’origine de #LouvainLe­Porc, “La Meute” fait le point sur son combat: “Nous voulons éradiquer la culture du viol”

    Nous vous en parlions il y a quelques jours, “La Meute” lève actuellement le voile sur les violences sexuelles à Louvain-La-Neuve. Ce collectif féministe activiste, suivi par plus de 3.000 personnes sur Instagram, est à l’origine d’une campagne d’affichage choc à Louvain-la-Neuve et du hashtag #LouvainLePorc, qui permet aux victimes de prendre la parole anonymement. Alors que son initiative prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux, “La Meute” a accepté de répondre à nos questions. “Nous tenons à notre anonymat car il est l’élément le plus important pour notre sécurité”, a entamé en préambule le collectif.
  2. L’auteur de propos haineux envers Cécile Djunga envoyé en prison

    L’auteur de propos haineux envers Cécile Djunga envoyé en prison

    Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, mardi, l’auteur de propos racistes incitant à la haine et à la violence à l’égard de Cécile Djunga à une peine de six mois de prison, dont quinze jours ferme. Le coupable est également condamné à une amende pénale de 1.600 euros et à verser des dommages et intérêts de 500 euros à l’animatrice de la RTBF, ainsi qu’à la RTBF elle-même et à Unia, l’organe public de lutte contre la discrimination et de promotion de l’égalité des chances.
  3. Les organisateurs de “La Boum 2” menacent d’aller en justice si la police est présente en masse le 1er mai

    Les organisa­teurs de “La Boum 2” menacent d’aller en justice si la police est présente en masse le 1er mai

    À l’heure d’écrire ces lignes, plus de 20.000 personnes ont manifesté leur intérêt pour “La Boum 2", un nouveau rassemblement de jeunes prévu le 1er mai dans le Bois de la Cambre, à Bruxelles. Les organisateurs de l’événement ont demandé l’autorisation à la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, en vain. Le collectif L’Abîme menace désormais de saisir la justice si la police est à nouveau présente en masse dans le parc bruxellois le 1er mai. “Afin de faire condamner ces graves atteintes à notre santé mentale et à l’ordre public”, déclare le collectif dans un communiqué.
  1. Jeune Afro-Américain tué près de Minneapolis: la policière a confondu son arme à feu avec son Taser
    Play
    Mise à jour

    Jeune Af­ro-Américain tué près de Minneapo­lis: la policière a confondu son arme à feu avec son Taser

    13 avril
  2. Reconnaissez-vous les braqueurs de cette pharmacie à Jette?
    Play

    Reconnais­sez-vous les braqueurs de cette pharmacie à Jette?

    13 avril