Baignade interdite dans le lac de Bambois: l’algue bleue menace

La baignade est interdite dans le lac de Bambois, à Fosses-la-Ville (province de Namur), depuis lundi en raison de la présence d'algues bleues, a indiqué jeudi le Service public de Walllonie (SPW), confirmant une information de plusieurs médias. L'arrêt de l'interdiction est espéré pour le 6 août.

Plein écran
Lac de Bambois @Facebook © Lac de Bambois @Facebook

"La prolifération de ces cyanobactéries de couleur bleue à tendance verdâtre est causée par la canicule que nous avons connue la semaine dernière", a expliqué Catherine Latour, responsable des zones de baignade au SPW. "Le lac de Bambois avait déjà été interdit aux baigneurs du 10 au 15 juillet pour la même raison et celui de Renipont à Lasne du 15 au 16 juillet. Celui de Falemprise à Cerfontaine en avait aussi été victime l'an dernier."

Causes

Le phénomène est favorisé par les eaux stagnantes et un faible niveau d'eau. Il est aussi accentué par les engrais riches en nitrates et phosphates utilisés par les agriculteurs et qui se retrouvent dans les nappes phréatiques et les rivières.

Symptômes

Les symptômes liés à la présence massive de ces algues sont multiples. "Avaler de l'eau contaminée peut causer d'importants problèmes gastriques et être à son contact peut amener de graves irritations de la peau", met en garde Catherine Latour. "Nous recommandons donc à la population de se rendre uniquement dans les zones de baignade autorisées, où des analyses sont effectuées régulièrement."

La pluie devrait permettre d'évacuer ces cyanobactéries. Une mise en assec du lac est également prévue à l'automne pour assainir le site.

Autres activités

En attendant la levée de l'interdiction de la baignade, les autres activités proposées au domaine de Bambois restent accessibles. Toutes les zones de baignade autorisées en Wallonie sont, elles, référencées en ligne sur http://environnement.wallonie.be/baignade

  1. Le CEO de Sibelga: "La transition énergétique va entrer chez tous les Bruxellois”

    Le CEO de Sibelga: "La transition énergéti­que va entrer chez tous les Bruxellois”

    "Nous avons à l'horizon 2050, une vision très ambitieuse pour Bruxelles... Premièrement, nous imaginons que tout le bâti bruxellois sera soit passif, soit à très faible consommation énergétique, ce qui nous impacte directement, puisque 90% des Bruxellois se chauffent au gaz", annonce samedi Marie-Pierre Fauconnier, CEO de Sibelga dans les colonnes du journal L'Echo où elle dévoile son plan de stratégie pour le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d'électricité bruxellois.