Bart De Wever, président de la N-VA
Plein écran
Bart De Wever, président de la N-VA © BELGA

Bart De Wever fait aussi de la question de l'avortement un point de rupture

Après le CD&V, la N-VA estime également que la loi avortement constitue un point de rupture dans le processus de formation d'un gouvernement fédéral. Les deux partis sont opposés à la proposition des libéraux, socialistes, des verts et du PTB d'assouplir la loi. "Je peux vous dire que si des partis donnent le feu vert à une loi que je trouve scandaleuse, ce sera compliqué de faire comme si de rien n'était avec eux le lendemain", a déclaré Bart de Wever samedi au micro de la VRT.

  1. Les libéraux de nouveau à la table du duo Magnette-De Wever, les verts aussi conviés
    mise à jour

    Les libéraux de nouveau à la table du duo Magnette-De Wever, les verts aussi conviés

    Les présidents des partis libéraux (MR et Open Vld) revoient ce vendredi après-midi les missionnaires royaux Paul Magnette (PS) et Bart De Wever (N-VA) dans le contexte des discussions visant à former une nouvelle coalition au fédéral, a-t-on appris à bonne source. Les verts seront également reçus une deuxième fois, “le plus vite possible”, par le duo, a-t-on appris par la suite.