Bart De Wever
Plein écran
Bart De Wever © EPA

Bart De Wever: “Pas de garantie de succès, mais il faut explorer la piste”

"Il n'y a aucune garantie de succès, mais je pense que nous devons explorer cette voie, que nous devons prendre cette responsabilité", a fait savoir lundi soir le président de la N-VA, Bart De Wever. Le nationaliste fait référence à l'ouverture faite par le PS pour mettre en œuvre des réformes institutionnelles et redistribuer des compétences.

  1. Le Roi confie à Bart De Wever et Paul Magnette la mission de mettre en place un gouvernement
    mise à jour

    Le Roi confie à Bart De Wever et Paul Magnette la mission de mettre en place un gouverne­ment

    Le Roi a chargé les présidents du PS et de la N-VA, Paul Magnette et Bart De Wever, de prendre les initiatives nécessaires permettant la mise en place d’un gouvernement qui s’appuie sur une large majorité au parlement, a annoncé lundi le Palais royal dans un communiqué. Les intéressés “ont accepté cette mission”. Ils feront régulièrement rapport au Roi et une première fois le 31 juillet.
  2. “Un acte inédit”: De Wever et Magnette seront “un peu plus qu'informateurs mais pas formateurs”

    “Un acte inédit”: De Wever et Magnette seront “un peu plus qu'informa­teurs mais pas formateurs”

    "Le Palais ne parle pas de formation mais de mise en place d'un gouvernement. Nous sommes entre une mission d'information et de formation", analyse lundi Hugues Dumont, professeur de droit constitutionnel à l'université de Saint-Louis à Bruxelles, après que le Roi a chargé les présidents du PS, Paul Magnette, et de la N-VA, Bart De Wever, de prendre les initiatives nécessaires permettant la mise en place d'un gouvernement s'appuyant sur une large majorité au parlement.
  1. Des voitures de société électriques à partir de 2026?

    Des voitures de société électri­ques à partir de 2026?

    Les négociateurs actuels de la future coalition Vivaldi souhaiteraient que toutes les voitures de société nouvellement vendues soient zéro émission (c'est-à-dire entièrement électriques en pratique) à partir de 2026, selon des informations du Tijd. Le secteur automobile émettait cependant jeudi des doutes quant à la faisabilité d'une telle mesure. Pour la Febiac, la fédération de l'automobile, il y a en effet encore d'importants obstacles sur la route. La fédération des concessionnaires automobiles Traxio renvoie, elle, vers l'Europe, où l'accent est mis sur 2030. Du côté du WWF, on trouve par contre la mesure envisagée "insuffisante".