Plein écran
© BELGA

Bart De Wever prend acte du “diktat” du PS

Mise à jour“Nous prenons acte du diktat du PS. Le 3e parti du pays pense pouvoir dicter sa loi à tout le monde et mener des négociations dans les médias. Contrairement à ce que souhaite l’électeur flamand, il veut un gouvernement le plus à gauche possible, sans majorité en Flandre. Le PS veut même provoquer des élections, dans l’unique espoir d’affaiblir la N-VA et de se renforcer”, a vertement réagi le président des nationalistes flamands, Bart De Wever.