Plein écran
© BELGAONTHESPOT

“Bart, quel est le plan d’urgence?”: environ un millier de manifestants pour le climat rassemblés à Anvers

Quelque 700 activistes se sont rassemblés vendredi matin à Anvers, sur la Theaterplein, pour marcher jusqu'à la gare Centrale et ensuite se rendre à Bruxelles pour y participer à la deuxième "grève mondiale pour le climat". Sur le chemin, quelques centaines de jeunes supplémentaires ont rejoint la délégation anversoise.

Contre l'avis de la police, les jeunes ont bloqué durant une dizaine de minutes des rues du centre, perturbant la circulation et les transports en commun. Le rassemblement anversois était une initiative de Youth for Climate et Students for Climate, des mouvements d'étudiants du secondaire et du supérieur qui se sont créés ces derniers mois pour exiger une action politique bien plus ambitieuse en matière climatique.

D'autres organisations ont apporté leur soutien, dont les Grands-parents pour le climat, Hart boven Hard et Greenpeace. L'auteur Jeroen Olyslaegers et les politiques Yasmine Kherbache (sp.a) et Kristof Calvo (Groen) ont été vus dans le cortège vendredi matin dans la métropole anversoise. Sur les bannières déployées, on pouvait voir les slogans habituels déplorant une politique climatique “zéro" et appelant les gens à l'action, mais aussi des messages visant le bourgmestre Bart De Wever, figure de proue de la N-VA: "Bart, wat is uw noodplan? " (que l'on peut traduire par "Bart, quel est ton plan d'urgence? ").

Plein écran
© BELGAONTHESPOT
Plein écran
© BELGAONTHESPOT
Plein écran
© BELGAONTHESPOT
  1. Un dealer belge risque l’exécution en Thaïlande: “Ici, il aurait à peine eu une amende”

    Un dealer belge risque l’exécution en Thaïlande: “Ici, il aurait à peine eu une amende”

    Danny V.D.V., un Belge de 57 ans, risque une lourde peine d’emprisonnement voire même la peine de mort pour avoir dealé de la cocaïne en Thaïlande, où il est installé depuis longtemps. La famille et les amis du Belge s’inquiètent: “Une exécution? Allez, franchement! Ici, un dealer reçoit une amende, ou peut-être un bracelet électronique, quand même pas une injection létale!”.