Plein écran
© screenshot

Ben Weyts déguisé en garagiste Toyota au carnaval d’Alost: “Bien sûr que je suis là”

Ben Weyts est apparu ce dimanche au carnaval d’Alost en garagiste Toyota, rapporte la presse flamande. Le nationaliste flamand répondait ainsi à sa récente prise de bec, au Parlement flamand, avec Jos D’Haese, chef de groupe PVDA-PTB au sujet du coût du parc automobile du gouvernement flamand.

“Je crois qu’en tant que ministre, lorsque vous êtes en contact avec des chefs de gouvernement, des chefs d'État, de grands patrons, vous pouvez jouir d’un certain standing. Nous pourrions rouler avec une Toyota Corollo (ndlr. façon dont la voiture a été prononcée par Ben Weyts) ou avec un bus ou avec un train. Ce serait possible. Votre grand modèle d’inspiration, le leader de la Corée du Nord, se déplace en train, son propre train. Pour moi, ce n’est pas un exemple. Je n’ai donc aucune leçon à recevoir de votre part””, avait-il répondu à Jos D’Haese. 

La réponse de Ben Weyts, ministre flamand de la Mobilité, avait suscité les rires dans l’assemblée et les applaudissements nourris d’une grande partie des députés, y compris du Vlaams Belang. La séquence a largement été commentée sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter. Bon nombre d’internautes lui ont reproché d’être en décalage avec la réalité et une forme de mépris et d’arrogance par rapport au citoyen.

“Le carnaval d’Alost, c’est rire de soi, alors j’ai pensé que c’était une tenue appropriée (...) Bien sûr que je suis là. Je comprends que c’est difficile pour certains, étant donné le contexte international, mais ne pas être ici serait une désertion pour moi”, a-t-il indiqué dimanche en marge du défilé à Alost. 

Ben Weyts, avec la présidente de l’Open Vld Gwendolyn Rutten, est la seule figure politique d’envergure nationale à avoir assisté au carnaval d’Alost cette année, bravant ainsi la polémique internationale autour des caricatures antisémites. 

Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA