La plage à Nice, bordant la promenade des Anglais.
Plein écran
La plage à Nice, bordant la promenade des Anglais. © thinkstock

Bientôt des trains de nuit vers les Alpes et le sud de la France?

Le tour-opérateur néerlandais Sunweb souhaite proposer des trains de nuit vers les stations de ski et les plages françaises. La société coopère avec la start-up belgo-néerlandaise European Sleeper, ont annoncé les deux parties lundi. Au plus tôt l’hiver prochain, le train de nuit partirait d’Amsterdam vers la France via Bruxelles.

  1. Tinne Van der Straeten: “Aucune raison de s'inquiéter des livraisons de gaz britannique”

    Tinne Van der Straeten: “Aucune raison de s'inquié­ter des livraisons de gaz britanni­que”

    Il n’y a aucune raison de s’inquiéter au sujet de la livraison de gaz depuis le Royaume-Uni pendant la période hivernale. Vendredi, à l’occasion de la 16e conférence belgo-britannique à Bruxelles, la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten (Groen) et son homologue britannique Kwasi Kwarteng ont indiqué que la Belgique et le Royaume-Uni continueraient à travailler en étroite collaboration.
  2. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  3. Des prix encore plus élevés, des troubles sociaux et un risque de pénurie: des experts tirent la sonnette d’alarme sur un hiver sans gaz russe

    Des prix encore plus élevés, des troubles sociaux et un risque de pénurie: des experts tirent la sonnette d’alarme sur un hiver sans gaz russe

    Winter is coming. Et cet hiver risque d’être rude. Météorologiquement, c'est possible. Économiquement, c'est fort probable. En cause, le gaz russe, dont l’Europe pourrait bientôt être totalement privée, ce qui aurait des conséquences désastreuses pour des pans entiers de l'économie et pour les citoyens en général. Plusieurs experts interrogés par HLN tirent la sonnette d’alarme.