Plein écran
Illustration © getty

Bientôt une "salle de shoot" à Charleroi?

La majorité communale carolo soutient le projet.

La majorité communale PS/C+/Ecolo soutient la création d'une "salle de shoot" contrôlée dans le centre-ville de Charleroi, relate La Dernière Heure ce vendredi. Elle permettrait, selon ses défenseurs, de réduire les cas d'overdoses et de traiter les conséquences de la consommation problématique d'héroïne dans l'espace public. 

L'expérience liégeoise
L'expérience est déjà menée à Liège
, depuis septembre 2018, où le projet est également défendu par le bourgmestre PS Willy Demeyer. Cette salle, dénommée "Saf ti" est située dans le quartier Cathédrale nord. Les toxicomanes y sont encadrés par une équipe à la formation spécifique: des médecins, des infirmiers, des travailleurs sociaux et des agents de sécurité (voir vidéo ci-dessous).

À l'étranger
Malheureusement, ce genre de lieu s'expose à la loi belge sur les stupéfiants et demeure donc illégal. Des exemples existent pourtant et démontrent leur efficacité depuis longtemps en Suisse (1986), en France et aux Pays-Bas. Le Portugal a dépénalisé l'usage de toutes les drogues en 2001 pour modifier le statut de ses consommateurs, considérés non plus comme des criminels mais des malades à soigner. Depuis lors, le nombre de toxicomanes n'a cessé de baisser et le trafic est mieux combattu.

  1. Les jeunes du monde entier en grève pour le climat

    Les jeunes du monde entier en grève pour le climat

    Les jeunes Belges mettront le cap sur Bruxelles ce vendredi, soit deux jours avant les élections régionales, fédérales et européennes, pour revendiquer comme chaque semaine depuis le 10 janvier une politique environnementale sociale et équitable lors de la deuxième grève internationale pour le climat. Afin de célébrer ces 19 semaines d'engagement, Youth for Climate organise en clôture de la manifestation le festival "Make Noise for Climate" ("Faites du bruit pour le climat") à Tour & Taxis.