Sarah Moran Garcia
Plein écran
© Sarah Moran Garcia

Bilan deux mois après les inondations: 2.000 maisons touchées à Trooz, “le travail à effectuer est encore énorme”

Près de deux mois après les inondations, nous sommes retournés à Trooz, l’une des communes les plus touchées en juillet dernier. À Prayon, plus exactement, une section de la commune où se situe le quartier de la Fenderie, l’un des plus dévastés. Sur place, nous avons rencontré Fabien Beltran, le bourgmestre, qui nous parle de la gestion de la crise pendant et après la catastrophe. Nous avons aussi pu discuter avec des habitantes qui vivent à présent dans des maisons délabrées et humides et qui, chaque jour, travaillent à leur reconstruction.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  1. Un moraliste propose que les non-vaccinés passent après ceux qui le sont en cas d’admission à l’hôpital

    Un moraliste propose que les non-vac­cinés passent après ceux qui le sont en cas d’admission à l’hôpital

    Le moraliste de l’université d’Anvers Patrick Loobuyck estime que les personnes non-vaccinées devraient être obligées de s’inscrire dans un centre de vaccination, où elles pourraient ensuite refuser officiellement le vaccin. “Ils pourraient alors signer un document attestant qu’ils sont conscients des conséquences possibles”, déclare-t-il dans la Gazet van Antwerpen. En cas d’admission à l’hôpital, ils ne seraient du coup pas prioritaires par rapport aux vaccinés si les lits viennent à manquer et que des choix doivent être faits.