BELGA
Plein écran
© BELGA

Bouchez “encadré” à la tête du MR? “Pour l’amour-propre, cela ne doit pas être facile à vivre”

Secoué par une violente tempête depuis jeudi dernier et l’annonce du casting ministériel polémique, le MR devrait annoncer un lifting à la tête du parti dans les prochaines heures. L’hypothèse la plus probable? Un “encadrement” du leader Georges-Louis Bouchez et une présidence plus collégiale. Pour épauler le Montois au sommet de la hiérarchie, on pourrait retrouver Sophie Wilmès et trois autres barons, comme Willy Borsus, par exemple. “Les statuts en vigueur au MR ne permettent pas la destitution du président et il faut trouver une alternative rapidement”, rappelle Nicolas Baygert, professeur de communication politique à l’IHECS et à Sciences Po Paris. 

  1. Denis Ducarme: "J'ai des doutes sérieux sur la capacité de Georges-Louis Bouchez à se maintenir au pilotage"
    mise à jour

    Denis Ducarme: "J'ai des doutes sérieux sur la capacité de Georges-Louis Bouchez à se maintenir au pilotage"

    Les éminences du MR se sont retrouvées lundi matin au siège du parti pour leur Bureau politique. Au centre des discussions: la gouvernance du parti et plus particulièrement le sort du président, Georges-Louis Bouchez, sévèrement contesté après l’annonce des nominations au gouvernement fédéral et un remaniement avorté au gouvernement wallon. Tous plaident à tout le moins pour une plus grande collégialité.
  2. Ce tweet de la CNE sur Georges-Louis Bouchez n’a pas fait rire tout le monde

    Ce tweet de la CNE sur Georges-Louis Bouchez n’a pas fait rire tout le monde

    Contesté en interne, Georges-Louis Bouchez connaît des heures difficiles en tant que président du MR. Le Montois est sorti fragilisé des négociations fédérales et a suscité la colère des barons du parti après le choix du casting ministériel, notamment la désignation de Denis Ducarme à la place de Valérie De Bue au gouvernement wallon. S’il a été longtemps question d’une possible démission, on s’orienterait vers une mise sous tutelle.
  3. Exit Georges-Louis Bouchez? On se dirige vers une mise sous tutelle
    Mise à jour

    Exit Georges-Louis Bouchez? On se dirige vers une mise sous tutelle

    La question de la démission ou non du président du MR n’a fait l’objet d’aucune réunion ce week-end, a affirmé dimanche le chef du groupe MR à la Chambre, Benoît Piedboeuf. Le Bureau du parti se réunira lundi à neuf heures, a indiqué dans l’après-midi la porte-parole du parti. D’après La Libre Belgique, on se dirige vers un “encadrement” de GLB. Il devra travailler en concertation avec quatre ténors du parti qui surveilleront son travail et ses décisions. Une mise sous tutelle en somme.