Plein écran
Devra-t-on bientôt rouler à 30 km/h presque partout à Bruxelles? © BELGA

Bruxelles en zone 30 généralisée?

D’après Le Soir qui révélait l’information ce week-end, le futur accord de gouvernement bruxellois prévoit l’instauration d’une zone 30 généralisée sur l’ensemble du territoire de la Région à partir de 2021 et l’interdiction du diesel pour 2030.

Les négociateurs bruxellois entament le sprint final ce lundi. Seuls quelques points restent encore à négocier alors que la quasi-totalité de l'accord de majorité est bouclée, a déclaré Fabian Maingain (DéFI), échevin des Affaires économiques à la Ville de Bruxelles, ce matin sur Bel RTL.

Le fils d’Olivier Maingain, dont le parti reste donc aux affaires à Bruxelles, confirme que la mobilité et le logement seront les deux grandes priorités des cinq prochaines années dans la région capitale.

Bruxelles en zone 30 presque partout

En ce qui concerne la mobilité, l’une des mesures phares de cette législature sera l’instauration d’une zone 30 généralisée sur l’ensemble du territoire de la Région à l'exception des voiries structurantes, annonçait Le Soir ce samedi. Les Grande et Petite Ceintures ne seront pas concernées par cette mesure qui devrait être appliquée à partir du 1er janvier 2021.

En plus d’une signalétique adaptée, des casse-vitesse et autres coussins berlinois foisonneront un peu partout pour forcer les automobilistes à respecter la limitation de vitesse. En plus de contrôles policiers plus nombreux et plus fréquents.

Une mauvaise idée, estime François Bellot

Une zone 30 généralisée ne semble pas au goût du ministre fédéral de la Mobilité François Bellot, dont le parti (le MR) est exclu des négociations à Bruxelles. Sur Twitter, le ministre libéral affirme, graphique à l’appui, que l’on consomme, et donc pollue davantage à 30 km/h qu’à 50 km/h. Selon M. Bellot, le futur gouvernement bruxellois fait de “mauvais choix.” 

GLB: “ll serait grand temps de retrouver le sens de la réalité et des responsabilités à Bruxelles”

Une opinion partagée par le délégué général du MR et néo-sénateur Georges-Louis Bouchez. “ll serait grand temps de ne plus faire de dogmatisme et de retrouver le sens de la réalité et des responsabilités à Bruxelles... Avec de tels points, que fait-on pour la classe moyenne? Le redéploiement économique? Les vrais enjeux?”, se demande GLB sur Twitter.

La fin du diesel pour 2030 confirmée

Par ailleurs, toujours en ce qui concerne la mobilité à Bruxelles, l’accord de majorité confirme également la ligne 3 du métro, un plan tram “ambitieux” ainsi que l’interdiction pure et dure des véhicules roulant au diesel pour 2030.