Quelque 1.500 enseignants d’une vingtaine d’établissements sont ainsi invités, sur base volontaire, à s’auto-prélever une fois par semaine un échantillon de salive qu’ils ramèneront à leur école.
Plein écran
Quelque 1.500 enseignants d’une vingtaine d’établissements sont ainsi invités, sur base volontaire, à s’auto-prélever une fois par semaine un échantillon de salive qu’ils ramèneront à leur école. © BELGA

C'est parti pour l’auto-dépistage salivaire des enseignants

La ministre de l’Education Caroline Désir (PS) a donné mardi à Auderghem (Bruxelles) le coup d’envoi d’un projet-pilote de dépistage des enseignants en Fédération Wallonie-Bruxelles pour déceler rapidement toute contamination au coronavirus dans une école.

  1. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  2. Herman Goossens annonce que son nouveau système de tests salivaires rapides est prêt

    Herman Goossens annonce que son nouveau système de tests salivaires rapides est prêt

    Le microbiologiste de l'Université d'Anvers (UA) Herman Goossens a annoncé vendredi devant la commission spéciale Covid de la Chambre que le nouveau système de tests salivaires rapides qu'il a développé est prêt. Selon lui, celui-ci pourrait être utilisé par les enseignants et les étudiants eux-mêmes et permettre ainsi d'assouplir plus rapidement les mesures sanitaires dans l'enseignement. Une campagne d'essai a eu lieu cette semaine dans trois écoles en Flandre. Il espère le lancement d'un marché public dès mardi prochain au nord du pays.
  3. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »