Plein écran
© Marc De Roeck

Cambriolage d'une banque à Anvers: mandat d'arrêt confirmé pour deux suspects

La chambre du conseil d'Anvers a confirmé mardi le mandat d'arrêt des deuxième et troisième suspects interpellés dans le cadre de l'enquête sur le cambriolage d'une agence BNP Paribas Fortis d'Anvers le 3 février dernier, cambriolage lors duquel des malfrats avaient accédé à la salle des coffres via des tunnels reliés aux égouts.

Les deux hommes nient tous deux toute implication dans le vol.

Un premier suspect avait été interpellé le lendemain des faits: Koba M., un Belge de 27 ans, d'origine géorgienne. La police avait établi un lien entre ce jeune homme et un disque à tronçonner découvert dans le tunnel reliant aux égouts.

Dans un second temps, en fin de semaine, Giorgi K. (28 ans) et Kachaber M. (45 ans), respectivement un ami et le père du premier suspect, avaient été interpellés et placés sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction. Les deux hommes sont de nationalité géorgienne.

Un homme remis en liberté
Vendredi, la chambre du conseil avait décidé la remise en liberté de Koba M., estimant que l'enquête n'avait pas apporté suffisamment d'éléments de culpabilité présumée. Le parquet était allé en appel de cette décision, ce qui renvoie le dossier en chambre des mises en accusation.

Les détentions préventives des deux autres suspects ont en revanche été confirmées mardi. Kachaber M. ira en appel de ce maintien en détention. Père et fils devront donc tous deux passer en chambre des mises sous peu.

Giorgi K. a quant à lui décidé de ne pas contester son maintien sous les verrous.