Canicule: tous en bermuda au bureau?

En cette semaine caniculaire, les employeurs vont devoir mettre en place des mesures exceptionnelles pour assurer le bien-être du personnel. Tout n’est pas permis pour autant. 

Plein écran
Illustration © Getty Images/iStockphoto

Selon le Syndicat neutre pour indépendants (SNI), qui a mené une enquête auprès de 400 entreprises belges, de nombreux employeurs vont mettre en place des mesures pour contrer les effets de la chaleur. Aménagements des horaires et des tâches, allongement des pauses, ventilateurs ou air conditionné, voire distributions de crème glacée, relate SudPresse. 

Pas un “short”

Si les femmes porteront sans doute la jupe, les hommes enfileront-ils de leur côté le bermuda? Rien n’est moins sûr, tant ce “tabou" masculin se montre tenace dans le monde de l’entreprise. Pourtant, la situation évolue: aujourd’hui, plus de 7 employeurs sur 10 l’acceptent sur le lieu de travail, à condition qu’il s’agisse bel et bien d’un “bermuda habillé” et non d’un “short”, précise Christine Mattheeuws, du SNI

Faire preuve de bon sens selon Kris Peeters

“La loi prévoit qu’à partir d’une certaine température, certaines mesures de prévention doivent être prises par l’employeur. Mais j’en appelle également au bon sens de chacun. Outre les mesures techniques comme l’airco et les pare-soleils, il peut également s’agir de prévoir des pauses régulières, de la crème solaire, des boissons fraiches et d’adapter le travail à de telles circonstances”, a expliqué M. Peeters dans un communiqué.