Le prof de Charleroi, Félicien Argentino, joue, entre autres, la Portugaise, Maria.
Plein écran
Le prof de Charleroi, Félicien Argentino, joue, entre autres, la Portugaise, Maria. © F.A.

Ce prof carolo a profité du lockdown pour créer des sketches en capsules vidéo

InterviewLa première vague du coronavirus a poussé la Belgique entière en confinement. Des moments difficiles à vivre pour beaucoup. L’isolement et l’ennui guettaient au coin de chaque habitation. De nombreuses personnes étaient devenues inactives. Mais certaines ont décidé de mettre à profit leur temps libre pour créer des choses nouvelles et répondre à un besoin de la population. C’est le cas d’un professeur de la région de Charleroi.

  1. Alain Maron défend sa politique, l'opposition émet ses doutes

    Alain Maron défend sa politique, l'oppositi­on émet ses doutes

    Le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo), longuement auditionné jeudi par la commission spéciale Covid-19 du parlement bruxellois a défendu la ligne politique qu'il a suivie durant la première vague de la pandémie. Il a notamment témoigné, au-delà d'un retour chronologique sur les événements jusqu'à l'été, de la complexité institutionnelle dans la gestion des compétences, du manque de plans de gestion d'épidémies, et du déficit de matériel de protection et de tests durant cette phase.
  2. Des restrictions supplémentaires à celles du fédéral à Ham-sur-Heure/Nalinnes

    Des restricti­ons supplémen­tai­res à celles du fédéral à Ham-sur-Heure/Nalinnes

    Après s’être réuni virtuellement jeudi soir, le Comité de Concertation a annoncé des nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le sport, la culture et la jeunesse sont touchés par de nouvelles restrictions qui sont jugées insuffisantes par la grande majorité des scientifiques. Elles sont d’application dès ce vendredi et jusqu’au 19 novembre moyennant une évaluation intermédiaire après deux semaines.
  3. Couvre-feu, commerces, sport, enseignement: ce qu’il faut savoir sur le “reconfinement partiel” en Wallonie

    Cou­vre-feu, commerces, sport, enseigne­ment: ce qu’il faut savoir sur le “reconfine­ment partiel” en Wallonie

    Après l'annonce des nouvelles mesures restrictives instaurées par le Comité de concertation, les autorités wallonnes ont décidé de “prendre des mesures complémentaires fortes”. Elio Di Rupo évoque “un reconfinement partiel” en Wallonie. Le couvre-feu est élargi de 22 heures à 6 heures du matin à partir de ce samedi 24 octobre. Il est en outre décidé de n’autoriser de faire ses courses qu’à deux. Le gouvernement wallon appelle également les infirmiers et étudiants en médecine à “renforcer les équipes qui sont au front” dans les établissements de soins. Les compétitions et entraînements sportifs amateurs sont autorisés uniquement pour les moins de 12 ans en Fédération Wallonie-Bruxelles. Tous les cours en présentiel sont suspendus jusqu’au 19/11 dans l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie- Bruxelles.