Illustration.
Plein écran
Illustration. © Photo News

Ces restaurateurs campent sur leur position et rouvriront le 1er mai: “Il va y avoir une véritable révolution du secteur!”

L’annonce du Codeco de ce mercredi, concernant le report d’une semaine de l’ouverture des cafés et des restaurants a fait l’effet d’une bombe. Pour beaucoup d’acteurs de l’horeca, qu’ils soient restaurateurs, cafetiers ou encore brasseurs, c’est l’incompréhension. Plus encore, ils fulminent face à ce qu’ils estiment être un “foutage de gueule total”.

  1. La Terrasse 02 à Uccle accusée de racisme: des clients recalés en raison de leur couleur de peau?

    La Terrasse 02 à Uccle accusée de racisme: des clients recalés en raison de leur couleur de peau?

    La polémique enfle. Sur les réseaux sociaux, Paul Newman, a partagé une vidéo où il évoque des incidents racistes à l’entrée de la Terrasse 02 à Uccle, un endroit prisé de la capitale. Selon lui, l'accès à l’établissement est fait “au faciès”. L’entrepreneur bruxellois rapporte plusieurs anecdotes pour assurer qu’il ne s'agit pas d’un “fait isolé”. Les propriétaires se défendent et jugent infondées les accusations qui leur sont adressées.
  2. Le report de l'ouverture de l'horeca, entre “affront” et “coup de poing au visage”
    mise à jour

    Le report de l'ouvertu­re de l'horeca, entre “affront” et “coup de poing au visage”

    Plusieurs fédérations sectorielles et représentants d'entreprises ainsi que d'indépendants se réjouissent des perspectives d'assouplissements annoncées mercredi à l'issue du comité de concertation, mais dénoncent également le report de l'ouverture de l'horeca. Le SNI (Syndicat Neutre pour Indépendants) évoque "un affront" et Comeos (fédération du commerce et des services) "un coup de poing au visage", tandis que l'UCM (Union des classes moyennes) partage sa déception.