Ces Youtubeuses belges reprennent "Balance ton quoi" d'Angèle pour combattre l'islamophobie

VideoLes "Molem Sisters", Youtubeuses belges, ont repris le clip engagé "Balance ton quoi" de la chanteuse Angèle. À travers ce "cover", les trois soeurs veulent combattre l'islamophobie dont sont victimes les femmes voilées. Le clip cumule déjà plus de 137.000 vues sur YouTube.

Le clip commence avec une image de la Youtubeuse Sara Lou voilée et accompagnée d'un fond sonore d'Éric Zemmour qui fait l'amalgame entre voile, islam et djihad. Ensuite, le clip est un "cover" de la musique "Balance ton quoi", reprenant les même codes que la chanteuse belge. 

À 26 ans, Sara Lou est fan d'Angèle tout comme ses deux soeurs. "Nous sommes toutes les trois super fans d'Angèle, de son personnage et de ses combats. Quand cette chanson est sortie, on a dû l'écouter une centaine de fois. À force de chanter, une de mes sœurs a commencé à changer les paroles, à se l'approprier", confie-t-elle au HuffPost. 

Harcèlements et discriminations
Cette reprise reprend plusieurs problématiques qui touchent les femmes voilées. Les soeurs veulent dénoncer le harcèlement au quotidien, la discrimination à l'embauche des femmes musulmanes ou encore le refus de servir dans un bar. 

Avec cette vidéo, les jeunes femmes veulent également dénoncer certaines lois discriminantes en Belgique notamment celle qui oblige les femmes voilées à enlever leur foulard pour emmener leurs enfants dans des sorties scolaires. Elles encouragent les femmes musulmanes à parler et dénoncer l'islamophobie.

La chanson est sortie le 21 avril dernier sur YouTube et compte près de 140.000 vues.

  1. Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police
    Mise à jour

    Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police

    Un jeune homme de 17 ans est décédé la nuit dernière fauché par une voiture de police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. La victime, qui était en fuite, était poursuivie par une autre patrouille que celle qui l’a renversée. Des éléments viennent cependant contredire la version initiale de la police: les sirènes n’étaient apparemment pas enclenchées et le jeune homme ne “traversait” pas la rue en courant.
  2. Randonneurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Randon­neurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Le couple d’Anversois décédé dimanche dans le Tyrol (Alpes autrichiennes) s’était égaré en s’éloignant du chemin de randonnée emprunté, écrit Het Laatste Nieuws. Une erreur de parcours qui aura conduit les deux personnes âgées à une chute de trente mètres jusqu’au lit d’une rivière. L’octogénaire aurait perdu la vie en essayant de venir en aide à son épouse tombée juste avant lui, selon les secouristes autrichiens.