Photo News
Plein écran
© Photo News

Charleroi donne le feu vert pour la reprise des cours, mais à certaines conditions

Comme d’autres secteurs d’activités, le monde scolaire va reprendre, en douceur et de manière très progressive à partir de ce lundi 18 mai prochain. Les enfants de sixième primaire et les élèves de terminales en secondaire (sixièmes et septièmes années) vont pouvoir reprendre le chemin de l’école. Plusieurs communes de la région de Charleroi ont choisi de ne pas autoriser ce retour en classe. Ce n’est pas le cas de la plus grande ville wallonne.

  1. Sivry-Rance et Momignies disent aussi “non” au retour en classe: “Inapplicable”

    Si­vry-Ran­ce et Momignies disent aussi “non” au retour en classe: “Inapplica­ble”

    Fleurus a été la première ville en Wallonie à interdire la reprise partielle des cours dans les écoles le 18 mai prochain. C’est pourtant la recommandation du Conseil National de Sécurité (CNS). Dans la région de Charleroi, Pont-à-Celles, Aiseau-Presles et Chapelle-lez-Herlaimont ont rejoint le mouvement. Dans l’arrondissement de Thuin, deux autres communes se sont ajoutées à la liste.
  2. Si les élèves carolos ne peuvent aller à l’école, c’est l’école qui vient à eux

    Si les élèves carolos ne peuvent aller à l’école, c’est l’école qui vient à eux

    Toutes les écoles du Royaume sont fermées depuis le 16 mars dernier. La cause est évidemment la propagation du coronavirus. Depuis lors, les enfants sont invités à rester chez eux. Deux exceptions tout de même: ceux dont les parents doivent travailler sur le terrain et ceux qui ne peuvent être gardés que par leurs grands-parents. Des garderies sont organisées pour eux. La Ville de Charleroi annonce une solution de rechange pour tous les autres.
  3. Cette directrice d’école est “pour” une reprise des cours, mais “ça va être très compliqué à organiser”
    Interview

    Cette directrice d’école est “pour” une reprise des cours, mais “ça va être très compliqué à organiser”

    Ce vendredi, le Conseil National de Sécurité (CNS) se réunit pour débattre des probables premières mesures de déconfinement. Le gouvernement fédéral devrait faire une annonce officielle dans la foulée. Parmi les pistes de réflexion, il y a une réouverture partielle des écoles à partir du 18 mai prochain en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB). En effet, une étude scientifique laisse penser que les enfants de moins de dix ans sont de faibles vecteurs de transmission du coronavirus. Néanmoins, d’autres études affirment le contraire.
  4. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.