Plein écran
© BELGA

Charleroi et Fleurus adoptent une mesure identique pour leurs écoles

La Ville de Fleurus et la Ville de Charleroi veulent réduire la quantité de déchets dans leurs écoles. En collaboration avec l’Intercommunale de gestion intégrée des déchets dans la région de Charleroi (Tibi), elles ont pris une mesure commune.

Des gourdes métalliques et personnalisables vont être distribuées aux enfants des écoles fondamentales de tous les réseaux à Charleroi et à Fleurus. En ce qui concerne Charleroi, cela se fera dès le premier semestre 2020. C’est ce qu’a annoncé l'Échevine de l’Enseignement et de la Formation, Julie Patte (PS) lors du dernier conseil communal carolo. Durant les années scolaires suivantes, des gourdes devraient être également offertes aux enfants de première maternelle.

Réticences

Pourtant, cette décision n’a pas fait immédiatement l’unanimité si l’on en croit l’élue socialiste: “Lors des états généraux de l’enseignement, cette mesure du projet de ville était différemment appréciée par les participants à l’atelier (principalement, des gens de terrain, des enseignants) qui la qualifiaient de ‘fausse bonne idée’. Les réticences et remarques portaient sur l’hygiène et la difficulté d’identifier des gourdes identiques.”

Dès lors, les autorités communales ont pris ces remarques en compte: “C’est ce qui a guidé le choix d’une gourde métallique, plus hygiénique, qui pourra être identifiable et personnalisée par un dessin, un autocollant choisi par l’élève et son nom inscrit au marqueur indélébile.”

Partenariat

Cette mesure du Plan Stratégique Transversal (PST) sera réalisée à travers un partenariat avec l’échevin de la Propreté et l’intercommunale Tibi. “Elle n’aura aucun impact sur le budget dédié à l’enseignement” a ajouté Julie Patte.

Pour information, le PST reprend la stratégie développée par le collège communal (pour les CPAS: le conseil de l’action sociale) pour atteindre les objectifs stratégiques qu’il s’est fixés sur plusieurs années.

Investissement

Selon une étude de la Ligue des familles, le prix moyen d’une gourde métallique correspond à celui de 55 bouteilles de plastique. “Elle est forcément utilisée plus longtemps et la qualité de l’eau de ville permet de se passer d’achats tout à fait dispensables. Avec cette action, nous espérons convaincre les élèves et leurs parents de faire l’achat d’une gourde plutôt que de bouteilles de plastique lorsque celle-là sera usée. Mais la matière métallique garantit un usage de longs mois voire années.”

Il s’agit clairement d’un investissement à long terme pour les familles et l’environnement.