Plein écran
epa07703959 Belgium's Prime minister Charles Michel and the Nominate for President of the European Council waits for German Defense Minister Ursula von der Leyen, the nominated for President of the European Commission ahead their meeting in Brussels, Belgium, 08 July 2019. EPA/OLIVIER HOSLET © EPA

Charles Michel aurait moins épargné qu’Elio Di Rupo

Le gouvernement sortant se félicite d'avoir réduit considérablement le déficit budgétaire: de la poudre aux yeux, assure le député fédéral Hendrik Bogaert, membre du CD&V, qui a pourtant participé au gouvernement Michel, écrivent lundi Le Soir, De Standaard et Het Nieuwsblad.

Le député social-chrétien flamand en fait la démonstration lundi dans De Standaard, sur base de chiffres qu'il a obtenus de la Banque nationale. 

Alors que le gouvernement sortant se félicite d'avoir réduit le déficit budgétaire de 3,1% du PIB en début de législature à 0,7% à la fin de 2018, l'essentiel de l'amélioration du solde budgétaire sous la législature suédoise s'explique par la baisse des taux d'intérêt, l'amélioration de la conjoncture internationale et des mesures ponctuelles, pointe Hendrik Bogaert. Au final, la coalition suédoise a réalisé un "effort structurel primaire" qui équivaut à seulement 0,28% du PIB, soit nettement moins que le gouvernement Di Rupo (0,6 %), qui pourtant avait dû s'accommoder d'une croissance moins favorable et de taux d'intérêt plus élevés.

Plein écran
CD&V's Hendrik Bogaert pictured during a session of the chamber commission of Defence at the federal parliament, in Brussels, Wednesday 25 April 2018. Today the commission continues its discussion regarding the F-16 case. BELGA PHOTO ERIC LALMAND © BELGA
  1. Nizar Trabelsi gagne une nouvelle fois devant la justice belge
    mise à jour

    Nizar Trabelsi gagne une nouvelle fois devant la justice belge

    Nizar Trabelsi a gagné une nouvelle fois devant la justice belge à la suite de son extradition vers les Etats-Unis, ont annoncé vendredi ses avocats. Le tribunal de première instance de Bruxelles impose à l’État belge d’informer les autorités américaines que le terroriste ne peut être poursuivi outre-Atlantique pour les mêmes faits que ceux qui lui ont valu une condamnation en Belgique, à savoir le projet d’attentat contre la base militaire de Kleine Brogel.