Chute mortelle aux rochers de Freyr: la thèse accidentelle privilégiée

La thèse accidentelle est privilégiée concernant la chute mortelle effectuée par un homme, mardi en début de soirée, aux rochers de Freyr à Dinant, a indiqué le parquet de Namur.

La victime, née en 1960 et originaire de Verviers, faisait de la randonnée quand la chute a eu lieu. "La thèse du suicide est écartée. Tous les éléments pointent vers une chute accidentelle mais les derniers devoirs sont en cours. L'homme a fait une chute de 40 à 50 mètres", a précisé le parquet de Namur. 

Ci-dessous, un reportage de RTL consacré au massif, en mars 2019:

  1. De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus
    procès pédopornographie

    De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus

    Une deuxième journée est prévue au procès pour pédopornographie, devant le tribunal correctionnel de Termonde. La prochaine audience aura lieu le 11 février à 14h00. Le jugement est attendu au plus tôt le 10 mars. Le tribunal a requis la présence de l’un des prévenus, Dimitry D., à la prochaine audience. Celui-ci était effectivement absent vendredi, ce qui n’a pas plu à la juge. Le parquet a requis entre 10 et 15 ans de prison à l’encontre des cinq prévenus.