Chute mortelle aux rochers de Freyr: la thèse accidentelle privilégiée

La thèse accidentelle est privilégiée concernant la chute mortelle effectuée par un homme, mardi en début de soirée, aux rochers de Freyr à Dinant, a indiqué le parquet de Namur.

La victime, née en 1960 et originaire de Verviers, faisait de la randonnée quand la chute a eu lieu. "La thèse du suicide est écartée. Tous les éléments pointent vers une chute accidentelle mais les derniers devoirs sont en cours. L'homme a fait une chute de 40 à 50 mètres", a précisé le parquet de Namur. 

Ci-dessous, un reportage de RTL consacré au massif, en mars 2019: