Reconstitution des messages en néerlandais échangés dans le groupe Whatsapp des policiers anversois incriminés
Plein écran
Reconstitution des messages en néerlandais échangés dans le groupe Whatsapp des policiers anversois incriminés © Belga/HLN

Collègues handicapés harcelés, insultes racistes et glorification de la violence: 30 agents du SPF Justice risquent la prison

“Ils devraient faire ça plus souvent, et si possible par quatre ou cinq à la fois”: voilà les propos tenus par des agents de police dans un groupe Whatsapp au sujet d'un musulman qui avait été incinéré par accident. Ces propos racistes ne sont pas un fait isolé: à une autre occasion, les policiers ont commenté une information sur le gagnant non blanc d’un marathon. “Ils courent quand même vite, ces bronzés. À force de voler des sacoches!”, lit-on, entre autres propos indignes. Des discussions qui sont remontées jusqu’au parquet d’Anvers, qui a décidé d’enquêter sur ce groupe et de renvoyer devant le tribunal trente agents de police et de surveillance pour harcèlement répété sur des collègues. Quinze d’entre eux devront répondre de propos racistes. 

  1. Cette application liégeoise lutte contre le phénomène du “no-show” qui pourrit la vie des restaurateurs

    Cette applicati­on liégeoise lutte contre le phénomène du “no-show” qui pourrit la vie des restaura­teurs

    Nous sommes toutes et tous très impatient.e.s de pouvoir à nouveau aller au restaurant. Et ceux qui sont les plus impatients, ce sont sans nul doute les restaurateurs eux-mêmes. Néanmoins, au moment de cette réouverture tant attendue, ils risquent de subir l’incivilité de certains clients qui ne se présentent pas, parfois sans prévenir. Pour endiguer le problème, trois Liégeois ont mis au point BookTable, une application qui permet d’informer instantanément les personnes intéressées lorsqu’une table se libère inopinément.
  1. Le retour des touristes “frigobox” agace les bars de plage

    Le retour des touristes “frigobox” agace les bars de plage

    Les vacances de Pâques ont particulièrement mal débuté pour les bars de plage de la Côte. La location de transats et l’offre de plats à emporter ne compensent pas l’interdiction de la vente d’alcool et la fermeture imposée des terrasses. Et le mauvais temps de la première semaine pascale n’a rien arrangé. Les propriétaires s’agacent également du retour des fameux touristes frigobox, qui s’installent sur la plage avec leur nourriture et boissons, achetées au préalable au supermarché du coin. “Les terrasses doivent rouvrir”, suggère ainsi Frederik Torresan, propriétaire d’un bar de plage à Knokke, dans le HLN Live. Les ventes au comptoir et la location de chaises qu’ils sont autorisés à pratiquer pour l’instant n’étant en effet pas rentable, selon les intéressés. Ceux-ci se disent par ailleurs convaincus que la situation deviendra problématique avec le retour des beaux jours en cas de non-réouverture des terrasses.
  2. “Macaques”, “tapettes”, “ça pue ici”: une policière qui insulte des passants à Anderlecht fait annuler sa sanction

    “Macaques”, “tapettes”, “ça pue ici”: une policière qui insulte des passants à Anderlecht fait annuler sa sanction

    Une agente de police d’Anderlecht qui avait proféré des insultes, notamment racistes, à l’égard d’Anderlechtois lors d’une patrouille en 2018 s’en tire à bon compte, relate Het Laatste Nieuws. L’une des policières sanctionnées suite à des images accablantes a contesté sa suspension et sa rétrogradation, et elle a finalement obtenu gain de cause: elle profite d’un vice de forme dans la procédure à son encontre. L’affaire, également révélée par la DH, provoque l’indignation jusque dans les rangs politiques.
  1. L’ESA recrute des astronautes: “Il faut pousser les femmes à s'engager dans des carrières scientifiques”
    Play

    L’ESA recrute des astronau­tes: “Il faut pousser les femmes à s'engager dans des carrières scientifi­ques”

    12 avril
  2. Ce chien est devenu célèbre pour une raison surprenante
    Play

    Ce chien est devenu célèbre pour une raison surprenan­te

    12 avril