Illustration.
Plein écran
Illustration. © thinkstock

Comment le coronavirus a fait prospérer le crime organisé

Si la crise sanitaire a fait tourner l'économie "régulière" au ralenti, l'économie souterraine, en revanche, se porte plutôt bien. La Cellule de traitement des informations financières (Ctif) a dénoncé à la justice des transactions suspectes pour un montant total d'1,64 milliard d'euros en 2020, annoncent samedi Le Soir et L'Echo sur base du rapport annuel de cet organisme.C'est plusieurs centaines de millions d'euros de plus que les années antérieures (1,15 milliard d'euros en 2019) et même un milliard d'euros de plus qu'en 2015

  1. Chico est mort devant les yeux de Mélissa: “Cela aurait pu se terminer autrement si les vétérinaires n’étaient pas intéressés que par l’argent”

    Chico est mort devant les yeux de Mélissa: “Cela aurait pu se terminer autrement si les vétérinai­res n’étaient pas intéressés que par l’argent”

    Voici une perte dont Mélissa a encore du mal à se remettre. Samedi dernier, dans la soirée, Chico, son chihuahua de 10 ans, a fait un œdème pulmonaire et en est décédé après plusieurs heures de souffrance, aussi bien pour la bête que pour sa propriétaire. Mélissa avait pourtant contacté plusieurs vétérinaires, mais aucun n’est venu. Elle en veut particulièrement à deux cabinets et les accusent de ne travailler que pour l’argent. Ceux-ci lui répondent.