Plein écran
Illustration. © Getty Images

Comment les empreintes digitales de 2.000 Belges se sont retrouvées sur le net

Des chercheurs spécialisés en sécurité informatique ont découvert que les données sur des empreintes digitales d'employés d'Adecco ont été publiées sur internet, rapporte mardi Le Soir.

Au moins 2.000 Belges ont été touchés par la faille de sécurité, découverte la semaine dernière, qui mettait à nu des millions de données privées dans le monde, dévoile le quotidien. 

Des données sur les empreintes digitales d'employés d'Adecco ont été un temps disponibles en ligne mais la faille semble avoir été corrigée avant un éventuel vol, selon les informations de VPN Mentor, le blog israélien sur la cybersécurité qui a découvert la faille.

Le directeur général d'Adecco Belgium confirme la situation. "Ces informations sont liées au système d'accès de notre siège, situé à Grand-Bigard." Tout en relativisant la gravité de la faille: "C'est un système complètement séparé de notre environnement informatique, de notre base clients. Il n'y a donc aucun risque pour nos clients.”

  1. Des files commencent à se former à Brussels Airport
    mise à jour

    Des files commencent à se former à Brussels Airport

    Les agents de la police aéroportuaire ont poursuivi leur grève du zèle samedi matin, mais l’impact vers 09h00 restait toutefois limité aux départs des vols non-Schengen. Les passagers concernés doivent compter au moins trois quarts d’heure d’attente au contrôle des passeports, a indiqué la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. Il n’y a pour le moment pas d’autre embarras causé aux arrivées ou à proximité des voies d’accès à l’aéroport.