thinkstock
Plein écran
© thinkstock

Comment mettre fin au harcèlement de rue? La pandémie a encore aggravé la situation

Cinq cents jeunes belges et espagnols se réunissent ce mardi pour aborder le problème du harcèlement sexuel dans leur ville, lors de l'événement en ligne "J500" mené par les sections belge et espagnole de l'organisation Plan International. Ensemble, ils définiront les cinq priorités de la lutte contre le harcèlement de rue et rédigeront 25 recommandations pour aider les villes européennes à combattre un phénomène qui s'est amplifié avec la crise du coronavirus, ses couvre-feux et ses rues désertées.

  1. Le télétravail n’a pas empêché le harcèlement

    Le télétra­vail n’a pas empêché le harcèle­ment

    Bien que près de la moitié des travailleurs belges aient dû travailler fréquemment à domicile en raison de la crise du coronavirus, le nombre de cas de conflits et de harcèlement sur le lieu de travail n’a pas diminué de manière significative en 2020. C’est ce que révèle vendredi le service externe pour la prévention et la protection au travail Idewe, qui a traité l’année dernière la même proportion de dossiers de conflits et de harcèlement qu’en 2019.
  2. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.