Plein écran
© getty

Condamné pour tentative d'initiation sexuelle sur son voisin de 13 ans

Un Spadois âgé de 45 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 18 mois de prison avec sursis et à une amende de 1.200 euros avec sursis pour avoir tenté d'initier un garçon de 13 ans aux relations sexuelles entre hommes.

Le prévenu vivait dans la région d'Aywaille lorsqu'il avait tenté d'obtenir des faveurs sexuelles d'un jeune garçon qui habitait le même immeuble que lui. Il entretenait régulièrement des conversations osées avec ce jeune garçon et lui formulait des propositions à caractère sexuel.

Le prévenu avait commis un outrage public aux mœurs lorsqu'il avait diffusé en présence du jeune garçon des films à caractère pornographique orientés sur les relations entre hommes.

La mère de l'enfant avait déposé plainte en novembre 2015. Plusieurs liens vers des sites pédopornographiques avaient alors été découverts sur le matériel électronique du prévenu.

Le prévenu a été condamné pour ces faits à une peine de 18 mois de prison avec sursis probatoire et à une amende de 1.200 euros avec sursis probatoire.

  1. Indemnités de sortie faramineuses de Nethys: les informations transmises au juge d'instruction
    Mise à jour

    Indemnités de sortie faramineu­ses de Nethys: le juge d'instruc­ti­on averti

    Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), a reçu, mercredi soir, les informations relatives aux indemnités octroyées aux anciens membres du comité de direction de Nethys, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer. Elles ont été transmises dans la foulée au juge d'instruction afin d'être versées au dossier de la procédure judiciaire en cours. Le ministre va proposer, demain au gouvernement wallon de se porter partie civile dans le dossier Enodia-Nethys, a-t-on appris mercredi soir. Selon le journal Le Soir, le total de ces indemnités atteindrait près de 19 millions d’euros, dont 12 millions rien que pour Stéphane Moreau.