REUTERS
Plein écran
© REUTERS

Contrôle de la qualité de l'air, masques, distances: comment l'horeca envisage sa réouverture le 1er avril

Avec son plan “Safe Spring”, le secteur horeca espère rouvrir sous strictes conditions dès le 1er avril. “On voit de plus en plus que les gens ne restent plus ‘dans leur kot’”, commente jeudi Matthias De Caluwe, CEO d’Horeca Vlaanderen auprès d’HLN. “Plutôt qu’un patient à risque, nous pouvons être un allié pour passer le printemps en toute sécurité”, assure-t-il.

  1. L'avantage lié au tarif nuit disparaîtra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant votre lessive pendant la nuit?
    Monenergie.be

    L'avantage lié au tarif nuit disparaî­tra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuelle­ment en faisant votre lessive pendant la nuit?

    La différence entre le tarif jour moins avantageux et le tarif nuit plus avantageux disparaîtra à partir du 1er juillet 2022, du moins en ce qui concerne les coûts de réseau. Combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant tourner votre machine à laver pendant la nuit? Et quel sera l’impact de ce changement sur votre facture énergétique? Monenergie.be a examiné ceci.
  2. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  3. Assouplir surtout dehors, moins à l’intérieur? Les experts envisagent la piste des politiciens

    Assouplir surtout dehors, moins à l’intérieur? Les experts envisagent la piste des politi­ciens

    Cette fois, on a le droit d’y croire: les courbes du virus vont dans la bonne direction en Belgique et la tendance se maintient favorablement. Avec moins de 1.800 infections par jour et une pression en baisse dans les hôpitaux ainsi qu’un taux de reproduction rassurant, de nombreux politiciens exhortent le gouvernement à assouplir un peu plus les mesures sanitaires. S’ils se font l’écho d'une population moralement épuisée qui peine à comprendre l’ampleur des restrictions face aux chiffres du virus, ils militent finalement pour ce que les experts craignaient. Que la réouverture des salons de coiffure ouvre la boîte de Pandore d’autres assouplissements, trop précoces. Entre ces avis dissonants, une idée fédératrice émerge: faire la différence entre les activités extérieures et intérieures. Même des experts du GEMS (Groupe d’Experts de stratégie de crise pour le Covid-19) seraient dans cette optique.