REUTERS
Plein écran
© REUTERS

Contrôle de la qualité de l'air, masques, distances: comment l'horeca envisage sa réouverture le 1er avril

Avec son plan “Safe Spring”, le secteur horeca espère rouvrir sous strictes conditions dès le 1er avril. “On voit de plus en plus que les gens ne restent plus ‘dans leur kot’”, commente jeudi Matthias De Caluwe, CEO d’Horeca Vlaanderen auprès d’HLN. “Plutôt qu’un patient à risque, nous pouvons être un allié pour passer le printemps en toute sécurité”, assure-t-il.

  1. Assouplir surtout dehors, moins à l’intérieur? Les experts envisagent la piste des politiciens

    Assouplir surtout dehors, moins à l’intérieur? Les experts envisagent la piste des politi­ciens

    Cette fois, on a le droit d’y croire: les courbes du virus vont dans la bonne direction en Belgique et la tendance se maintient favorablement. Avec moins de 1.800 infections par jour et une pression en baisse dans les hôpitaux ainsi qu’un taux de reproduction rassurant, de nombreux politiciens exhortent le gouvernement à assouplir un peu plus les mesures sanitaires. S’ils se font l’écho d'une population moralement épuisée qui peine à comprendre l’ampleur des restrictions face aux chiffres du virus, ils militent finalement pour ce que les experts craignaient. Que la réouverture des salons de coiffure ouvre la boîte de Pandore d’autres assouplissements, trop précoces. Entre ces avis dissonants, une idée fédératrice émerge: faire la différence entre les activités extérieures et intérieures. Même des experts du GEMS (Groupe d’Experts de stratégie de crise pour le Covid-19) seraient dans cette optique.
  2. Élise a quitté son stage après avoir reçu des remarques sexistes sur sa tenue: “On m’a menacée d’être blacklistée”

    Élise a quitté son stage après avoir reçu des remarques sexistes sur sa tenue: “On m’a menacée d’être blacklis­tée”

    Le stage d’Élise (nom d’emprunt), une étudiante en Psychologie, ne s’est pas exactement passé comme elle l’aurait souhaité. En mars dernier, elle aurait été sommée de rentrer chez elle pour se changer, car sa tenue vestimentaire était jugée “trop provocante”. Une remarque que l’étudiante ne comprend pas et qu’elle dénonce, d’autant plus qu’elle n’a été soutenue ni par son université ni par son chef de section. Ce dernier l’aurait d’ailleurs plutôt accusée de le “traîner dans la boue” avec son “comportement honteux”.
  1. Ce chien est devenu célèbre pour une raison surprenante
    Play

    Ce chien est devenu célèbre pour une raison surprenan­te

    12 avril
  2. “Safe Sex Forever”: Jean Paul Gaultier dévoile une paire de chaussettes pour le Sidaction
    Play

    “Safe Sex Forever”: Jean Paul Gaultier dévoile une paire de chausset­tes pour le Sidaction

    12 avril