Enfant en quarantaine à Charleroi
Plein écran
Enfant en quarantaine à Charleroi © photonews

Coronavirus: la Ville de Charleroi lance un appel à témoignage, mais pas seulement

Comme on s’y attendait, le Conseil National de Sécurité (CNS) a décidé de prolonger les mesures de confinement en Belgique jusqu’au 3 mai. Cela fera quasiment deux mois que les sorties sont fortement déconseillées à de rares exceptions près. La Ville de Charleroi a planché sur les moyens de faire passer le temps à ses concitoyens. Voici le résultat de la réflexion!

Un appel à témoignage a été lancé sur le site de la Ville de Charleroi par le service des archives. Le but est de conserver des traces pour les générations futures de cette période particulière où les mesures prises pour lutter contre le coronavirus impactent la vie de tous les Carolorégiens. C’est l’une des activités que les autorités communales proposent pour aider ses habitants à se divertir tout en restant chez eux.

Autres activités

Forcément, toutes ces activités se déroulent en ligne. Les petits comme les grands pourront ainsi mettre à profit cette période difficile pour découvrir, par exemple, les musées communaux grâce à des visites virtuelles, les catalogues de livres numériques en ligne, une liste de sites web sympas à l’attention des élèves de maternelle, de primaire et de secondaire pour travailler en s’amusant ou encore des ressources orientées nature et biodiversité.

Toutes ces propositions sont à retrouver dans la rubrique “coronavirus” sur le site web de la Ville de Charleroi depuis une quinzaine de jours. Le citoyen carolo y retrouve aussi toutes les informations officielles et utiles ainsi que le rappel des mesures de précaution qu’il est indispensable de suivre.

Des activités sportives, des recettes, des contes, etc. sont également publiés quotidiennement sur la page Facebook “Charleroi événement”.

Lire un ouvrage au format numérique, s’informer via des outils innovants, mais aussi suivre des cours ou écouter de la musique et des histoires interactives en famille est désormais possible tout en étant confortablement installé chez soi.

Objectif

“L’objectif pour la Ville de Charleroi est de maintenir le lien avec ses habitants mais aussi de faciliter l’accès à la culture, au sport, etc. pendant cette période” déclare la commune dans un communiqué de presse.

“Les agents des différents services de l’administration communale de Charleroi se sont mobilisés et font preuve d’ingéniosité et de créativité pour proposer diverses activités à faire à distance à tous ceux qui commencent à trouver le temps long. (...) Face à cette situation exceptionnelle, les agents de l’administration démontrent ainsi qu’ils ont pu s’adapter et mettre en place de nouvelles modalités d’accès à leurs ressources, services pour accompagner au mieux leurs usagers à distance.”

Bibliothèques

Au mois de janvier dernier, le catalogue des bibliothèques carolos avait déjà intégré le Catalogue Collectif hainuyer. Il a pour but de mettre à disposition du citoyen une base de données bibliographiques regroupant les fonds de toutes les bibliothèques de la province de Hainaut.

Grâce à cela, il est notamment possible de réserver un document, de prolonger un prêt en ligne ainsi que d’accéder à la disponibilité des documents... tout en restant à domicile. En effet, l’interface de recherche est interrogeable via internet (de partout et sur n’importe quel support).

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région

  1. Une réponse au plus tard le 3 juin pour les stages sportifs
    Coronavirus

    Une réponse au plus tard le 3 juin pour les stages sportifs

    L'annonce des entités fédérées et du fédéral vendredi, ouvrant la possibilité d'organiser camps scouts, stages et activités récréatives pour enfants et jeunes durant les vacances d'été, a dû soulager de nombreux parents, dans un contexte de déconfinement progressif. Rapidement, des questions se posaient cependant sur les stages et activités purement sportifs, qui ne sont pas couverts par la communication de vendredi. Une décision et une communication à ce sujet devraient intervenir au plus tard le 3 juin, a-t-on appris dimanche.
  1. “Les dos tournés et les kayaks risquent de suivre Sophie Wilmès”

    “Les dos tournés et les kayaks risquent de suivre Sophie Wilmès”

    Des dos tournés et des images qui voyagent. L’action symbolique menée par le personnel soignant du CHU Saint-Pierre le 16 mai dernier a été relayée par de nombreux médias étrangers et a trouvé écho jusqu’au Japon. Une haie de déshonneur susceptible d'écorner l’image de Sophie Wilmès? “Sur la scène internationale cela ne devrait pas avoir d’effet majeur”, considère Sandrine Roginsky, professeure en communication politique à l’UCLouvain. “Mais chez nous, cela risque de la suivre, au même titre que l'épisode des kayaks.”
  2. Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic international de drogue en Flandre orientale

    Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic internatio­nal de drogue en Flandre orientale

    La police judiciaire fédérale (PJF) a indiqué samedi avoir mis la main sur plus de 2 millions d'euros en espèces lors de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête relative à un trafic international de drogue en Flandre orientale. Les forces de l'ordre ont également découvert des bijoux et plus de 130 véhicules. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. Le gang est soupçonné d'avoir importé en Belgique de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud pendant plusieurs années.